- Publicité -
vendredi 9 décembre 2022
DomicileSportsRallye International de Madagascar : L’équipage Fred-Mick conserve son titre

Rallye International de Madagascar : L’équipage Fred-Mick conserve son titre

Frédéric Rabekoto et Mick Ratrimoarinosy sont sacrés champions du Rallye International de Madagascar (RIM), 43e édition. La bataille est encore rude pour le titre de champion de Madagascar pour cette saison.

Frédéric Rabekoto et Mick Ratrimoarinosy dictent leur loi sur le RIM.

Le club Asacm a réalisé un doublé lors de la 43e édition du Rallye international de Madagascar qui s’est tenue sur les périphériques d’Analamanga ce week-end. Après trois jours de combat acharné, l’équipage Frédéric Rabekoto et Mick Ratrimoarinosy est sorti vainqueur, hier, à bord d’une Subaru Impreza N16 R4. Ils ont remporté pour la cinquième fois consécutive le titre du RIM sur une distance de 193,68 km. Après ce nouvel exploit, l’équipage se trouve en bonne position pour la lutte du championnat de Madagascar 2022.

En effet, la victoire ne s’est dessinée que lors de la troisième journée décisive. Ils ont été suivis de près par leurs coéquipiers Mathieu Andrianjafy et Andry Tahina Rakotomalala sur une Subaru. Ces derniers avaient dominé lors de la première journée de la compétition. Même s’ils ont enregistré un meilleur chrono lors de la dernière ES, cela n’a pas changé grand-chose au classement général. L’équipage Fred-Mick a mené avec un écart d’une minute au début de cette dernière journée avec un cumul de 2h 05min 42 sec. Mathieu et Tahina sont parvenus à le réduire jusqu’à 13 secondes avant les deux dernières manches. Le champion en titre a surfé sur une couche de poussière et a su gérer son avance après l’ES 12 à Anjadihazo et l’ES 13 à Ampangabe. La différence de temps fut finalement de 40 secondes. Freddy Rakotomanga assisté par Jimmy Rabenatoandro au volant d’une Isuzu D-Max a complété le podium. Haja Danielson et son fils Elvis Danielson, quant à eux, se trouvent à la quatrième place sur la SSANGYONG.

Ce RIM qui a pourtant vu l’ascension fulgurante de l’équipage Tefy-Maurice sur une Peugeot 205 a survolé le débat des deux roues motrices, alors que c’était leur première participation. Le classement était chamboulé car la moitié des participants ont abandonné. Sur les 33 inscrits, seuls 19 concurrents ont terminé toutes les ES qui étaient dures, poussiéreuses, éprouvantes aussi bien pour la mécanique que physique pour les pilotes. Encore deux manches sont au programme de la Fédération du sport automobile avant la fin d’année. De belles bagarres sont en vue pour les prétendants surtout pour les trois premiers du classement général.

Manjato Razafy

- Publicité -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici