- Publicité -
mercredi 7 décembre 2022
- Publicité -
DomicileEconomieCentrale d’Andekaleka : Reprise progressive de la production d’électricité

Centrale d’Andekaleka : Reprise progressive de la production d’électricité

Les travaux d’installation du groupe G4 à Andekaleka sont achevés.

Les trois anciens groupes à la centrale hydroélectrique d’Andekaleka seront tous opérationnels à partir de ce jour, selon le CEO de la Jirama, Rivo Radanielina. Les heures de coupures journalières devraient donc être réduites aux « durées habituelles ».

L’installation du groupe G4 à la centrale d’Andekaleka a été achevée hier. Les techniciens de la Jirama ont pu respecter le calendrier préétabli, selon le CEO de la société d’Etat, Rivo Radanielina. « Il a fallu mettre à l’arrêt toute la centrale pour la mise en place de la vanne de garde du type sphérique pour la mise en service de ce groupe. Les techniciens ont commencé par le drainage de l’eau de la centrale ; puis par l’installation de la vanne de garde du type sphérique ; ensuite par le remplissage d’eau de la centrale depuis dimanche. La galerie a été remplie hier matin. C’est après qu’ils ont procédé à l’installation du transformateur de courant dans le Poste Électrique Sous Enveloppe Métallique afin de joindre les groupes G3 et G4. Le calendrier devrait être respecté, compte tenu des avancées actuelles. Les travaux seront achevés ce 18 octobre à 5h00 du matin », ont communiqué les dirigeants de la Jirama sur leurs plateformes de communication en ligne.

Progressif

Hier, le groupe G2 était opérationnel dès 13h09 et a commencé à produire une puissance de 22 MW. Selon les explications, cette puissance va augmenter progressivement. Hier en fin de journée, les techniciens de la Jirama ont également procédé au démarrage des groupes G1 et G3. Le retour à la situation, d’avant les travaux, devrait donc être effectif pour le RIA (Réseau interconnecté d’Antananarivo) ce jour, selon les promesses des représentants de la société d’État. À noter que cette installation du groupe G4 n’aura pas d’impacts immédiats sur la qualité de l’électricité fournie pour la ville d’Antananarivo et ses environs. Selon les explications, la Jirama se prépare déjà pour la période d’étiage, qui l’empêchera de faire fonctionner les centrales hydroélectriques à leurs capacités maximales. De plus, la société a déjà utilisé une bonne partie de l’eau stockée à Tsiazompaniry, afin de maximiser les productions des autres centrales hydroélectriques, durant les travaux à Andekaleka. Selon les prévisions, l’installation du groupe G4 qui augmente la capacité de production d’Andekaleka à 120 MW n’aura d’impacts significatifs au niveau des usagers que vers le mois de janvier 2023. D’ici-là, les coupures journalières restent à prévoir.

Antsa R.

Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici