- Publicité -
lundi 5 décembre 2022
- Publicité -
DomicileEconomieCrise économique : Une avalanche de risques systémiques en formation

Crise économique : Une avalanche de risques systémiques en formation

La plupart des pays partenaires de Madagascar font actuellement face à des crises. Outre la guerre en Ukraine qui ne cesse de prendre de l’ampleur, la Chine est également touchée par une crise de l’immobilier qui affecte déjà le secteur financier, alors que l’on ressent encore les impacts de la crise des subprimes née aux États-Unis en 2007. L’immobilier est pourtant considéré comme le pilier de l’économie chinoise durant plusieurs décennies et a affiché un essor et des innovations les plus impressionnantes. Aujourd’hui, ce secteur est à l’arrêt et fait l’objet de nombreux commentaires des médias internationaux. En effet, cette crise rampante est considérée comme une bombe économique et politique.

Cause de la crise

Selon les explications des économistes financiers, la crise de l’immobilier en Chine est l’effet du surendettement des promoteurs, qui ont pourtant vendu des logements en grand nombre. Il y a un an, l’effondrement d’Evergrande a engendré des distorsions sur le marché immobilier. Plusieurs centaines de personnes avaient protesté devant le siège social de cette société à Shenzhen, s’inquiétant des centaines d’immeubles laissés en jachère par ce promoteur immobilier incapable d’honorer une énorme dette évaluée à 300 milliards d’euros. Depuis, d’autres promoteurs ont fait faillite, accentuant les tensions dans tout le pays. Protestant contre l’arrêt des chantiers, des accédants à la propriété ont lancé cet été sur les réseaux sociaux un appel au boycott des paiements hypothécaires, accroissant les difficultés financières des promoteurs. Fin juillet, le boycott concernait plus de 320 chantiers identifiés et 800 000 logements.

Effet boule de neige

Selon les données officielles, les mises en chantier en Chine ont chuté de 37% de janvier à août 2022, les investissements immobiliers se contractent de plus de 7%, les ventes s’effondrent de 28% en valeur et les prix se replient dans de nombreuses villes. Les effets se répercutent sur de nombreux secteurs de l’économie. D’après les estimations, les impacts de cette crise pourraient être dévastateurs, car l’immobilier tourne autour de 30% du produit intérieur brut (PIB) chinois, un niveau largement plus élevé qu’aux États-Unis juste avant la crise des subprimes.

Antsa R.

Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici