- Publicité -
dimanche 4 décembre 2022
DomicileCultureArt du déplacement : Des athlètes malgaches initieront des jeunes Djiboutiens

Art du déplacement : Des athlètes malgaches initieront des jeunes Djiboutiens

3 athlètes de l’association Traceur Gasy prendront le départ demain pour rejoindre Djibouti afin de développer le parkour dans les pays d’Afrique, dans le cadre de leur projet “African parkour tour ».

Parkour
Ce sport qui allie agilité et rapidité en impressionnera plus d’un.

Le parkour ou l’art du déplacement (ADD) est une discipline sportive acrobatique qui consiste à franchir des obstacles urbains ou naturels par des mouvements rapides et agiles et sans l’aide de matériel. Les pratiquants de cette discipline sont dénommés « traceurs », d’où le nom de l’association.

Faliniaina Antonio, le président de l’association ainsi que les frères Toky et Serge Ranaivomanana vont proposer un stage de parkour de deux semaines au sein de l’Institut français de Djibouti durant leur séjour. Dès leur arrivée, ils vont aller à la rencontre des jeunes motivés de la ville, et proposer une démonstration ainsi qu’une initiation à cette discipline.

En rappel, de jeunes athlètes malgaches ont créé l’association Traceur Gasy en 2018. Ils ont développé de nombreuses expériences dans le parkour, pour donner l’opportunité aux jeunes de s’initier au sport en général, de développer une passion mais surtout de partager et de faire évoluer cette discipline. Depuis sa création, l’équipe a participé à de nombreuses animations, à l’organisation d’événements et même à des tournages de vidéos et des shootings de photos.

L’association a pu affirmer son implantation au sein du territoire malgache grâce au Traceur Gasy académie, qui propose des cours et des sessions de parkour tout au long de l’année. L’association a, grâce au projet Madagascar Parkour Tour, opéré une tournée un peu partout dans la Grande île. Par ailleurs, l’association, à travers le festival Alefa Parkour, a pu réunir 150 athlètes de parkour des quatre coins de Madagascar.

La réussite du projet Madagascar Parkour Tour a poussé ces athlètes à étendre le projet dans les pays d’Afrique, puisque leur objectif, à part développer cette discipline auprès des jeunes, est également de faire connaître le pays à travers la pratique du parkour. Ils ont déjà pu faire parler d’eux à l’international puisque dernièrement, deux athlètes de Traceur Gasy ont eu l’opportunité de représenter Madagascar pour la première fois à la compétition mondiale de parkour dans le cadre du Festival international des sports extrêmes de Montpellier (FISE).

Place maintenant à ce projet dans les pays africains. Ce séjour à Djibouti ne sera donc qu’un premier pas dans ce projet international. À suivre.

Hanitra Andria

Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici