- Publicité -
samedi 10 décembre 2022
DomicilePolitiqueOlivier Rakotomalala : Les réformes du secteur extractif au cœur de la descente...

Olivier Rakotomalala : Les réformes du secteur extractif au cœur de la descente dans la Sava et Diana

Les régions Diana et Sava sont riches en ressources minérales. Elles figurent parmi les zones qui disposent des potentialités énormes en termes de ressources en métaux de base, métaux précieux et métaux de terres rares. Leur exploitation nécessite alors un encadrement rigoureux pour que l’économie nationale et locale puisse réellement en bénéficier les retombées. C’est dans ce cadre que le ministre des mines et des ressources stratégiques, Olivier Herindrainy Rakotomalala, a effectué une descente dans ces zones. Il a rencontré les gouverneurs des régions, les représentants de l’Etat, les maires ainsi que les orpailleurs et expose les grandes lignes des réformes législatives et réglementaires initiées par son département pour assainir le secteur extractif. Concernant la filière or, l’objectif du ministère des Mines et des Ressources stratégiques, selon toujours Olivier Herindrainy Rakotomalala, est de pouvoir réformer toutes les chaînes de valeurs de la filière or, en partant de la formalisation des exploitants et des collecteurs, la perspective de la réouverture de l’exportation de l’or,  ainsi que le rapatriement des devises et la cession sur marché interbancaire de devises. Faut-il noter que le premier district aurifère du pays à Andavakoera-Betsiaka fait la renommée de la région Diana. La commune de Daraina est reconnue pour ses richesses aurifères dans la région SAVA. 

Ressources

Le ministère des Mines veut  que les collectivités territoriales puissent bénéficier des retombées des exploitations des ressources minérales. Les nouveaux textes qui sont avancés par le ministère devraient permettre, selon Olivier Herindrainy Rakotomalala, à renforcer les ressources des collectivités territoriales décentralisées en l’occurrence les régions et les communes. D’ailleurs, la perception à la source des ristournes minières est fortement sollicitée par les communes. « Nous pouvons faire face à nos besoins en termes de développement de notre commune si les dispositions fiscales le permettent », a affirmé Jaomise, maire de la commune de Daraina dans le district de Vohémar. Ce qui n’est pourtant pas le cas actuellement. Le ministre des Mines et des Ressources stratégiques a, toutefois, souligné que « si le nouveau code entre en vigueur, avec ces nouvelles dispositions, les collectivités disposeront des moyens financiers pour développer les collectivités ». L’adoption de ce nouveau texte est alors très attendue par les responsables locaux, gouverneurs et maires, qui souffrent actuellement d’une caisse publique asséchée par le fonctionnement. Néanmoins, le membre du gouvernement a pourtant insisté auprès de ces responsables des collectivités sur l’importance de la planification des actions de développement local afin de pouvoir dépenser les ressources à bon escient, et répondant aux aspirations et besoins locaux en termes d’infrastructures et de développement économique.

Travaux

La reprise des exportations des pierres précieuses a été également placée au centre des discussions que le ministre des mines et des ressources stratégiques a eu durant ses déplacements dans la Diana et  Sava. Le membre du gouvernement a mis l’accent sur les nouvelles valeurs marchandes des pierres qui ont été fixées de concert avec les opérateurs miniers. Cette reprise des exportations devrait alors fournir un nouveau souffle au secteur pierre qui a souffert depuis plusieurs mois, a affirmé Olivier Herindrainy Rakotomalala. Il a, en effet, sensibilisé sur le respect des textes et procédures légaux sur ces exportations de pierres. Le ministre des Mines et des Ressources stratégiques, Olivier Herindrainy Rakotomalala a sillonné les régions Diana et Sava pendant quatre jours. Il a été dans la région de Diana, durant la journée du vendredi 21 et du samedi 22 octobre 2022 avant de poursuivre dans celle de SAVA, le dimanche 23 et le lundi 24 octobre 2022. Il a rencontré les responsables locaux, les orpailleurs et certains membres du secteur privé. Il a également visité l’avancement des travaux de construction du nouveau bâtiment du bureau de l’administration minière à Vohémar. Il s’agit du premier déplacement de ce membre du gouvernement dans ses régions depuis sa nomination en tant que ministre en charge des Mines et des Ressources stratégiques. Aujourd’hui, Olivier Herindrainy Rakotomalala est dans la région Amoron’i Mania pour la pose de première pierre de la construction d’un nouveau bâtiment du bureau d’administration minière. 

Rija R.

- Publicité -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici