- Publicité -
vendredi 9 décembre 2022
DomicileSportsAccueil chaleureux à Libreville 

Accueil chaleureux à Libreville 

Les Barea sont arrivés à bon port au Gabon et ont été accueillis par une forte délégation de la diaspora de Libreville et même des autres localités. Les supporters malgaches seront aux côtés des Barea U23 pour le match de ce jour. C’est une surprise pour le moins agréable pour des Barea honorés par ce soutien effectif et une réelle implication pour mettre nos joueurs dans les meilleures conditions. L’explication vient de Charlot Andriamady qui fait partie de cette délégation conduite par un membre du comité exécutif de la FMF, Niry Randriamiaramisaina. Ce avec un accueil des plus chaleureux depuis l’aéroport jusqu’à l’hôtel Le Boulevard, un des meilleurs au Gabon que les membres de la diaspora malgache ont accompagné les joueurs. Logique, précise Charlot Andriamady qui a expliqué que Christian Vazaha, un ancien international, a tout organisé en étant en contact permanent avec le président de l’UFICASM, Solonirina Raharijaona. Et ce n’est pas tout car le président de la communauté malgache au Gabon, Jean Aimé Ramanantsialonina a également mobilisé toute sa troupe. Bref, tout est prêt pour permettre aux Barea de rattraper leur retard et de se qualifier au tour suivant de ce championnat d’Afrique U23. Le groupe a quitté la capitale Libreville, hier, en direction de Franceville où se trouve le seul Stade gabonais homologué par la CAF et la FIFA. Quant aux joueurs, Hery Be a appelé, en remplacement de trois joueurs du match aller, Gaël de 67 City, le défenseur de Dato Stefano, et Henintsoa de Génération. Trois locaux en fait puisque les expatriés ne sont plus disponibles en dehors de la fenêtre FIFA à l’instar de Arnaud Randrianantenaina. Une chose est certaine, le groupe ne perd pas espoir et s’apprête à écrire une nouvelle page de l’histoire.

Clément RABARY

- Publicité -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici