- Publicité -
jeudi 1 décembre 2022
DomicilePolitiqueAndry Rajoelina : fjFin du délestage en 2027

Andry Rajoelina : fjFin du délestage en 2027

Le président de la République a honoré de sa présence la première journée du Forum national des investissements pour l’émergence de Madagascar. 

« La tenue de ce forum confirme la mise en œuvre du Plan Emergence Madagascar qui témoigne de notre implication commune dans le développement de notre pays ». C’est ce qu’a déclaré le président Andry Rajoelina dans son discours d’ouverture du Forum National des Investissements pour l’Emergence de Madagascar qui a débuté hier au Centre de Conférence Internationale d’Ivato. Devant un parterre d’invités composés entre autres des membres du gouvernement et de hauts responsables ministériels, des gouverneurs des régions, des parlementaires, des maires, des représentants du groupement des entreprises, industries et patronat, des grands opérateurs et capitaines d’industrie à Madagascar, des investisseurs internationaux, les partenaires techniques et financiers, ainsi que des membres du Corps diplomatique et consulaire résidant à Madagascar, le Chef d’Etat a présenté le bilan de ses trois ans et neuf mois à la tête du pays. Un bilan plutôt positif si l’on s’en tient à ses propos. En effet, Andry Rajoelina se considère comme un président visionnaire qui met en place des infrastructures innovantes destinées aux générations futures. Il s’identifie d’ailleurs au président de la Première République Philibert Tsiranana qui est à l’origine de toutes les infrastructures que nous utilisons encore jusqu’à maintenant, en l’occurrence, les hôpitaux HOMI et la HJRA, les cités notamment à Ampefiloha, les universités, les bâtiments ministériels, l’aéroport d’Ivato, l’hôtel Carlton… « Plus de 60 ans après, nous sommes en train de mettre en place la nouvelle ville Tanamasoandro et d’autres projets d’envergure qui vont changer la vie de la population », a-t-il soutenu. Et de réitérer au passage que depuis un peu moins de quatre ans, le régime choisit de prioriser la présence de l’Etat auprès de la population par la mise en œuvre de nouvelles infrastructures touchant les domaines de la santé, l’éducation, la sécurité, le transport… 

Second mandat

Bon nombre d’observateurs ont trouvé une allure de propagande avant la lettre dans le discours prononcé hier par l’actuel homme fort du pays. En tout cas, s’il parvient à réaliser tous les projets qu’il a annoncé hier au CCI Ivato, Andry Rajoelina sera assuré d’être réélu pour un second mandat. En effet, pendant 1h23 minutes, le Chef de l’Etat a fait le tour d’horizon de ses réalisations en un peu moins de quatre ans de pouvoir. Il a aussi réitéré ses promesses concernant les projets phares de ses 13 Velirano. En l’occurrence le projet téléphérique dont la première partie, reliant Ankatso – Ambatobe sera réalisé au mois de juin 2023, et le train urbain qui sera aussi opérationnel avant le 26 juin de l’année prochaine. Le Flyover à Anosizato et la route Andohatapenaka – Imerintsoatosika débuteront quant à eux, l’année prochaine. Le président Andry Rajoelina a aussi annoncé le début avant la fin de cette année 2022, des travaux de construction de l’autoroute reliant Antananarivo – Toamasina qui va être assurée par une société égyptienne. A l’entendre, la signature du contrat de réalisation de ce projet sera faite durant ce forum à Ivato. 

Défi personnel

A propos des problèmes de la JIRAMA, le TGV annonce la fin du délestage en 2027 ou en 2028. D’ici-là, l’Etat envisage d’augmenter la production énergétique à 652 Mw avec les 192Mw produit par Sahofika, 64Mw à Ranomafana, 140Mw à Antetezambato, et 56Mw à Ambodiroka. Actuellement, l’Etat est en train de multiplier les investissements dans le domaine de l’énergie. L’objectif est de moderniser le réseau de transport et distribution de l’énergie et de mettre en œuvre une politique de réduction des coûts. A entendre les propos du Chef de l’Etat, actuellement, 37 parcs solaires sont déjà installés ou en cours d’installation à travers le pays. Face aux problèmes d’approvisionnement en eau potable dans le Sud, il a annoncé le début des travaux d’installation d’un pipeline de 97km de Taolagnaro à Ambovombe, passant par Sampoina, Maroalipoty et Maroalimainty. Le Chef de l’Etat a aussi fait part de son défi personnel pour le redressement de la Compagnie aérienne Air Madagascar. Aussi, a-t-il fait l’annonce de l’arrivée prochaine d’un avion Embraer pour servir les vols domestiques, ainsi que d’un autre avion gros porteur de type Boeing 787 Dreamliner qui assurera les vols long courrier.      

Route du Soleil

En ce qui concerne les infrastructures routières, le numéro Un d’Iavoloha, tout en rappelant la réalisation de la RN5A Ambilobe – Vohémar, ou encore la RN44 Moramanga – Ambatondrazaka qui sera inaugurée l’année prochaine, a mis l’accent sur la réhabilitation de toutes les routes nationales. Il a notamment cité la route Vohémar – Sambava – Antalaha, la RN6 Ambanja – Diégo, et la construction d’une nouvelle route Andapa – Bealanana – Antsohihy. Le président a aussi touché mot de la Route du soleil reliant Fort Dauphin jusqu’à Antsiranana et la RN13 dont les travaux ont déjà débuté, la RN10, la RN9 Toliara – Manja, la RN2, la RN7 et la RN4. Andry Rajoelina a aussi évoqué l’autosuffisance alimentaire et dans le domaine de l’industrialisation, il a fait part de l’installation d’usines sucrières et de cimenteries.

Stabilité politique

« Un événement marquant de notre processus de développement ». C’est ainsi qu’Andry Rajoelina qualifie ce Forum National des Investissements pour l’Emergence de Madagascar. Une rencontre qui, selon ses dires, « nous permettra d’avoir une vue d’ensemble sur les réalisations, les avancements, et les projections des travaux et réformes pour l’atteinte des objectifs de développement de Madagascar ». « Le pays dispose de nombreux potentiels incommensurables, pourtant nous accusons un retard de développement conséquent qui s’est accumulé depuis 50 ans, dû à une manque de vision de développement précis et pertinente correspondant aux besoins de la population et surtout à l’évolution du monde », a-t-il martelé. En effet, pour apporter le changement, le Chef de l’Etat entend mettre à l’avant le changement de mentalité, ainsi qu’un véritable changement de paradigme. « Cela s’opère en premier lieu dans l’approche et la méthodologie de travail axées sur la pertinence des actions, des investissements et des réformes sur l’obligation des résultats concrets correspondant aux besoins du pays et de la population. On ne peut pas s’attendre à un résultat différent en continuant à travailler avec les mêmes méthodes et les mêmes modes de pensée », soutient-il. Il, c’est Andry Rajoelina qui a déclaré qu’ « aujourd’hui je peux vous affirmer que la volonté politique qui mène Madagascar est réelle et la vision de développement est claire et précise ». Il exhorte aussi une opposition constructive et une stabilité politique, et lance un appel à la solidarité de tous. « Les Malgaches n’ont plus besoin ni de la division ni de la déstabilisation », a déclaré le président. 

Recueillis par Davis R

- Publicité -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour,

    Dommage qu’on est un pays désertique, il manque de l’eau pour créer de l’énergie avec des centrales hydraulique, ne parlons pas l’énergie solaire qui risque de griller les installations photovoltaïque, …
    On patiente en 2028, même 2038 pour la fin de délestage,
    Heureusement que notre Président Philbert TSIRANANA a créé tous les barrages hydraulique,… aéroport, hôpitaux, EPP, PSD, ..
    On attend aussi le téléphone 6G, Les zébus avec GPS, la production de l’énergie par hydrogène, le tramway, le TGV,
    N’oublions pas qu’on sera le premier pays au monde qui vaincra tous les maladies , … cancer, 1er exportateur de médicaments au monde, …

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici