- Publicité -
mercredi 7 décembre 2022
- Publicité -
DomicileEconomieDestination Madagascar : Un million de touristes prévus en 2028

Destination Madagascar : Un million de touristes prévus en 2028

Ces arrivées touristiques vont générer 62 000 nouveaux emplois et plus de 1,8 milliards de dollars de devises à la nation. 

« Vers une nouvelle ère d’investissements touristiques pour la croissance économique nationale et le rayonnement de la destination Madagascar ». Tel est le premier thème choisi lors du Forum National des Investissements pour l’émergence de Madagascar, organisé par la Présidence au CCI Ivato, durant deux jours. À cette occasion, le président de la République, Andry Rajoelina, a déclaré qu’une vingtaine de zones d’émergences touristiques sont créées pour attirer des investisseurs tant nationaux qu’étrangers dans le tourisme qui fait partie des secteurs prioritaires. « Des mesures incitatives fiscales, douanières et foncières seront prises pour faciliter leurs investissements en matière de création d´hôtels 5 étoiles notamment. Des appels d’offres seront ainsi lancés pour ce faire. Les promoteurs de projet doivent le réaliser à compter de l’année prochaine, et ce, sur une durée de 2 ans et demi, tout en s’engageant à respecter des cahiers de charges », a fait savoir le Chef de l’Etat. 

Plus de 1,8 milliards de dollars

Parmi les zones d’émergence touristiques, le ministre du Tourisme, Joël Randriamandranto a entre autres cité le Parc d’Ehoala qui est déjà aménagé tout en disposant des énergies propres pour créer un Hôtel Club. « Un écolodge est prévu être installé dans le parc de Tsimanampetsotsa et un hôtel cinq étoiles à Nosy Lava, situé à 30 minutes en bateau de Morombe. En outre, nous avons identifié trois sites, à savoir le port Jasmine à Diégo, le port du Cratère à Nosy-Be et le vieux port de Fort-Dauphin, pour installer des Marinas ou un complexe résidentiel incluant un port de plaisance. En effet, nous prévoyons d’enregistrer un million de touristes choisissant la destination Madagascar d’ici 2025. Mais pour l’année prochaine notre défi est de retrouver le niveau des arrivées touristiques en 2019, soit avant la Covid-19, un peu moins de 400 000 voyageurs. Pour pouvoir atteindre cet objectif d’un million de touristes, nous avons besoin de créer 25 000 nouvelles chambres de standards internationaux et de 490 000 sièges supplémentaires pour le transport aérien. Ce qui va générer 62 000 nouveaux emplois tout en ramenant plus de 1,8 milliard de dollars de devises à la nation. Le tourisme va ainsi contribuer à plus de 15% au PIB », a-t-il annoncé. 

Chiffre d’affaires de 100 milliards USD

Par ailleurs, le ministère de tutelle prône le développement des produits de niche, outre la diversification des offres d’hébergement, pour que Madagascar ne soit pas seulement reconnu par sa nature 5 étoiles et son éco-tourisme, mais aussi comme une destination haut de gamme. Le tourisme de séjour, le tourisme sportif, le tourisme médical et de bien-être ainsi que le safari en montgolfières sont, entre autres, les produits de niche à développer. La mise en place des bateaux de croisières fluviale et maritime, n’est pas en reste. Parlant du tourisme médical et du bien-être, le ministre de la Santé publique a souligné que 80% des ressources humaines nécessaires sont déjà disponibles tout en déclarant que deux centres de référence médicaux aux normes internationales, à Nosy-Be et dans la nouvelle ville Tanamasoandro, seront mis en place. « Il nous manque les plateaux techniques pour développer leurs compétences. En effet, le chiffre d’affaires annuel sur le marché international du tourisme médical tourne autour de 100 milliards USD. Pour le bien-être, le chiffre d’affaires annuel s’élève à 4 000 milliards USD. La Thaïlande est la destination la plus prisée avec 4 millions de touristes par an. Pour ces deux centres médicaux, comportant 500 chambres en tout, nous prévoyons d’accueillir 30 000 personnes en réalisant un chiffre d’affaires annuel de 150 millions USD étant donné que les dépenses d’un touriste s’élèvent à 6 000 USD. Les investisseurs nationaux sont sollicités en priorité pour monter ce projet », a-t-il ajouté.  

Renforce la flotte nationale

Force est également de reconnaître que le tourisme a un aspect transversal. Il est interdépendant au secteur artisanal, entre autres. La preuve, « lors du passage du premier bateau de croisière Europa 2 sur les côtes de l’île, les touristes qui sont descendus en terre plaine ont tous acheté des produits artisanaux locaux en guise de souvenir de Madagascar », a évoqué le ministre de l’Artisanat Sophie Ratsiraka. Quant au développement du secteur aérien, le président Andry Rajoelina a annoncé qu’un partenariat a été signé avec le constructeur aéronautique brésielien Embraer pour fournir un Embraer et un DreamLiner pour renforcer la flotte d’Air Madagascar, lors de ce forum national des investissements. Le premier aéronef servira à desservir les zones touristiques tout en développant les vols régionaux tandis que le second sera dédié aux vols longs courriers. Pour sa part, les membres du secteur privé se sont déjà manifestés. À titre d’illustration, Thierry Dalais, le fondateur de l’écolodge de luxe Time & Tide de Miavana, se dit être preneur du projet d’investissement. Il accueille, entre autres, les acteurs célèbres comme Tom Cruise et les anciens présidents de nombreux pays. Quant à Edward Cirriah, du groupe Accor, un hôtel 5 étoiles sera ouvert en juin 2023 tout en générant 400 nouveaux emplois. 

Navalona R.

Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

3 COMMENTAIRES

  1. Umberto et Ragnarok sont clairs et directs
    Moi, je vais dire en malagasy: AZA BE REVIREVY RY INGAHY MINISTRA A MANAO ARIARY ZATO AMPANDRIANA LAVA IZAO. ARY BE MPANDREVIREVY NY ATO AMIN’ITY GOVERNEMANTA ITY A. MAMPANOFY ATOANDRO. SANATRIA HO’A TSY FANATSATSOANA FA MIJERY NY ZAVA-NISY SY NIAINANA (MAHAY TENY GASY TSARA VE E? NATAOKO ENDRIKY NY LASA NY MATOANTENY)

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici