- Publicité -
vendredi 2 décembre 2022
DomicileEconomieFonds Vert pour le Climat : Le Sénat appelle au soutien du Royaume...

Fonds Vert pour le Climat : Le Sénat appelle au soutien du Royaume Uni

Une délégation parlementaire malgache conduite par le président du Sénat Herimanana Razafimahefa est en visite officielle au Royaume Uni, suite à l’invitation de l’Union du Groupe Interparlementaire Britannique, présidée par la parlementaire du parti des Conservateurs, Harriett Baldwin. 

La délégation malgache rencontrant les premiers vice-présidents des Chambres des Lords et des Communes

Multiplier les actions diplomatiques parlementaires en faveur de Madagascar. Tel est l’objet de la visite officielle effectuée par une délégation parlementaire malgache conduite par le président du Sénat, Herimanana Razafimahefa au Royaume Uni. Cette délégation parlementaire est composée notamment des représentants du Sénat qu’est le Sénateur doyen, Jean André Ndremanjary et des représentants de l’Assemblée Nationale, les députés Maminiaina Rabenirina et Henri Dominique Razakandrainy. Elle a assisté à de nombreuses réunions avec des parlementaires britanniques issus de la Chambre des Lords et de la Chambre des Communes. Ces réunions ont eu lieu au sein du Parlement du Royaume Uni à Westminster à Londres. À cette occasion, le Chef d’Institution, Herimanana Razafimahefa a porté la voix des parlements malgaches  auprès de ces parlementaires britanniques, sur diverses questions intéressant Madagascar. 

Promotion de l’écotourisme

À titre d’illustration, le président du Sénat appelle au soutien du Royaume Uni par voie parlementaire dans les démarches internationales de Madagascar visant à avoir accès au Fonds Vert pour le Climat, lors de sa rencontre avec les deux premiers vice-présidents des Chambres des Lords et des Communes. Il s’agit respectivement de « Senior Deputy Lord Speaker Lord Gardiner of Kimble », et « Deputy Speaker Nigel Evans ».  Il faut savoir que le Royaume Uni est très actif dans la lutte contre le changement climatique et avait présidé l’an dernier la 26ème Conférence des Nations Unies sur le Changement Climatique ou COP 26, à Glasgow.  En outre, il a été abordé dans le cadre de ces réunions, les barrières linguistiques qui constituent une des contraintes ne permettant pas aux pays francophones de bénéficier de ce Fonds Vert. Les délégations parlementaires des deux pays ont également mis en exergue la promotion de l’écotourisme à Madagascar et la nécessité de préserver la biodiversité malgache, à travers notamment des actions de préservation des forêts ou de reforestation. 

Un plaidoyer

Par ailleurs, plusieurs autres réunions avec les Parlementaires Britanniques issus aussi bien du parti au pouvoir, celui des Conservateurs, que du parti de l’opposition qui est celui des Travaillistes, ont eu lieu. Ce qui a permis à la délégation parlementaire malgache de faire un plaidoyer en faveur de la Grande île et du peuple malgache via différents sujets importants touchant le pays.  Le président du Sénat, Herimanana Razafimahefa a entre autres, fait écho des nouvelles mesures d’incitation aux investissements à Madagascar annoncées récemment par le président de la République Andry Rajoelina lors du Forum national des Investissements pour l’Emergence de Madagascar. Ces nouvelles mesures prises par l’Etat sont notamment l’exonération fiscale et douanière sur les investissements dans les domaines des énergies renouvelables et du tourisme telles que la construction des hôtels cinq étoiles et l’acquisition de bateaux de croisière ou de montgolfières.     

Décisions prises

Les effets néfastes du changement climatique telles que la famine et la sécheresse, la coopération dans les domaines de la santé, de l’éducation, de l’eau et de l’assainissement ainsi que  de l’agriculture, font également partie des sujets discutés entre les deux parties.  L’accès de Madagascar aux Investisseurs et aux ONG britanniques via une démarche parlementaire, n’est pas en reste. Il est à noter que cette visite en terre anglaise rentre dans le cadre de l’amitié parlementaire entre les deux pays. Au terme de laquelle, des décisions et actions concrètes de coopération entre les parlementaires malgaches et britanniques, seront prises.

Navalona R.

Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici