- Publicité -
lundi 5 décembre 2022
- Publicité -
DomicileSportsRugby : "L'aide de la Première Dame fut déterminante", confie Marcel Rakotomalala

Rugby : « L’aide de la Première Dame fut déterminante », confie Marcel Rakotomalala

Le président Marcel Rakotomalala affiche un optimisme bon teint quant à l’avenir du rugby feminin.

Le rugby malagasy féminin qui plus est a le vent en poupe après cette qualification en demi-finale du championnat d’Afrique. Ce n’est pas le président de Malagasy Rugby, Marcel Rakotomalala qui dira le contraire. Optimiste quant à l’avenir du rugby féminin, il s’en explique au cours d’une interview exclusive.

Midi Madagasikara : Les Ladies Makis sont en demi-finale du championnat d’Afrique. On peut parler de surprise après le championnat du monde quelque peu raté au rugby à 7 ? 

Marcel Rakotomalala : « Pour nous, le Mondial en Afrique du Sud n’est pas un échec. Cela a été très utile pour le sommet africain à 15 où nous sommes qualifiés dans le dernier carré. L’optimisme est forcément de mise quand on entend le président de Word Rugby dire que Madagascar représente l’avenir du rugby féminin en Afrique. Des éloges relayées par le président de la fédération sud-africaine qui se félicite du progrès des filles malgaches. » 

Midi : Qu’elle serait la recette pour arriver à un tel résultat ?

M.R. : « Ces bons résultats on le doit à Mialy Rajoelina. L’aide de la Première Dame fut déterminante quand elle a pris en charge le quotidien des joueuses allant du diététique et l’aide conséquente dans leur vie de tous les jours. Le cours d’anglais est un bonus très apprécié par ces filles qui ont pu parler directement aux Sud-Africaines et les autres nations anglophones. Le tout fait partie de cette motivation qui a amené les résultats en Tunisie puisque 12 joueuses du rugby à 7 sont venues prêter mains fortes au groupe avec en prime une belle cohésion et une belle entente. Bref, tous les feux étaient au vert ».

Midi : Quelle est notre chance si on retombe sur les Sud -Africaines ? 

M. R. : « Avec ce nouveau état d’esprit on ne part pas battu d’avance. Mais il est fort probable qu’on aura le Kenya en demies un pays que nos ladies ont déjà battu Si nous bénéficions du soutien de la Première Dame et que d’autres sponsors vont apporter leur part, il est fort possible d’aller jusqu’ en finale et bénéficier des subventions conséquentes de la part de World Rugby. Dans la foulée, il s’agit aussi de préparer au mieux les Jeux des Îles où il y aura du rugby à 7 et à 15 chez les dames comme chez les hommes. Des médailles d’or en perspective pour peu qu’on y travaille convenablement. » 

Propos recueillis par Clément RABARY 

Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici