- Publicité -
vendredi 9 décembre 2022
DomicileSociétéEnseignement privé : La transparence de  la répartition des subventions revendiquée 

Enseignement privé : La transparence de  la répartition des subventions revendiquée 

Célin Rakotomalala revendique la transparence dans la sélection des bénéficiaires des subventions

Le montant des subventions allouées aux écoles privées sera revu à la hausse. La plateforme de la direction nationale de l’enseignement privé revendique la transparence dans la distribution de ces subventions ainsi que la sélection des bénéficiaires. 

Hausse des subventions pour les écoles privées. Désormais, elles passeront de 24 000 ariary à 50 000 ariary par an. C’est ce qui a été communiqué lors du conseil des ministres de mercredi dernier. Un crédit complémentaire sera alloué à l’Office national de l’enseignement privé (ONEP) pour le paiement de la seconde tranche de la subvention des enseignants de 2021 en sus des subventions de 2022. La plateforme de la direction nationale de l’enseignement privé n’a pas manqué de féliciter cette initiative mais reste sceptique sur la transparence de l’attribution de ces subventions. « Pour bénéficier de cette subvention, l’autorisation d’enseigner est exigée mais est-ce que tout le personnel enseignant ayant rempli ce critère  en bénéficie ? Dans certaines écoles, seuls deux enseignants sur les dix éligibles peuvent jouir de cette subvention », déplore le porte-parole de cette plateforme, Célin Rakotomalala. 

10 119. C’est le nombre total des enseignants bénéficiaires de cette subvention réparti dans 5 950 établissements du primaire et du collège. Le communiqué du conseil des ministres a également indiqué que 682 enseignants issus de 974 lycées privés seront aussi dans la liste. Pour alléger les charges parentales dans les écoles primaires privées, un budget sera aussi alloué à 744 établissements pour les appuyer. Les directions nationales des écoles privées recevront aussi une subvention. Il s’agit de  4 259 établissements scolaires privés issus de la CEEC (commission épiscopale pour l’éducation et l’enseignement catholique), du FFSM (Fitaleavana nasionalin’ny sekoly tsy miankina Rainisoalambo-Fiangonana fifohazam-panahy Soatanana eto Madagasikara) et du SMT (Fitaleavana nasionalin’ny sekoly miahy tena). 

Critères. Selon le ministère de l’Education nationale, les bénéficiaires mentionnés dans le communiqué du conseil des ministres ne représentent que le crédit manquant à la prévision des subventions 2022. Dans ce cas, ils ne représentent qu’une partie des bénéficiaires prévisionnels répartis à travers les 23 régions. Le MEN a également rappelé qu’il existe trois types de subvention. La subvention du personnel enseignant est celle allouée aux enseignants du privé répondant à certains critères à savoir un enseignant à autorisation d’enseigner exerçant dans un établissement à autorisation d’ouverture. L’allègement des charges parentales est la subvention des écoles primaires à vocation sociale et majoritairement situées dans les zones enclavées.Ces établissements doivent pratiquer la gratuité de l’écolage, ou à défaut un écolage mensuel symbolique inférieur à 800 ariary. La  subvention des directions nationales est l’aide octroyée au fonctionnement des directions nationales de l’enseignement privé.

Narindra Rakotobe

- Publicité -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici