- Publicité -
jeudi 1 décembre 2022
DomicileEconomieProjets digitaux des entités publiques : Un plan stratégique en gestation 

Projets digitaux des entités publiques : Un plan stratégique en gestation 

Le ministère de Tahiana Razafindramalo fera face aux enjeux de l’économie numérique

Les projets de digitalisation au niveau des établissements publics et des institutions suivront le même tempo dans le concert du numérique. Ce sera l’objectif fixé par le plan stratégique quinquennal du numérique qui est actuellement mijoté par le ministère du développement numérique, de la transformation digitale, des postes et des télécommunications. Le document promet de faire face aux différents défis liés aux enjeux du numérique dans le pays et compte, à cet effet, intégrer l’écosystème numérique du pays qui prend en considération trois dimensions, notamment le cadre règlementaire et législatif,  le capital humain ainsi que les infrastructures et services. Et, les principaux chantiers qui attendent alors sa mise en œuvre consistent aux réformes règlementaires et législatives, à la mise en place des dispositifs de gouvernance du numérique, aux projets de modernisation du socle technologique, au développement des compétences numériques (incubateurs, technopark, formation inclusive) ainsi qu’à l’opérationnalisation des leviers d’inclusion numérique et financière. 

Recommandations

Le document est déjà en cours de finalisation, indique-t-on, après les différentes consultations qui ont été déjà menées par ce département auprès des acteurs publics, notamment les institutions, les ministères et les établissements publics, qui ont couvé des projets sur la digitalisation. La première validation des grandes lignes du plan a été déjà décrochée, néanmoins, auprès de ces entités publiques qui ont tenu la semaine dernière des séances de travail pour ficeler le document.  Une fois que le premier « draft » du plan sera alors bouclé au niveau du ministère du développement numérique, une « validation auprès du conseil des ministres et du conseil du gouvernement précèdera son officialisation » a affirmé Andry Rasoanaivo. Toutefois, des recommandations ont été mises en évidence par les acteurs durant ces consultations. 

Transversal

Les acteurs publics mettent l’accent sur l’importance de la continuité de l’État dans les projets digitaux, l’importance du capital humain et la « technopédagogie » qui consistera à former la main d’œuvre nécessaire pour avoir le maximum de compétences numériques disponibles sur le marché, mais également la nécessité de mettre à jour les lois en vigueur qui doivent être à jour pour pouvoir suivre les évolutions technologiques. « Le document qui va sortir tiendra compte de toutes ces recommandations » a rassuré Andry Rasoanaivo, secrétaire général du ministère du développement numérique, de la transformation digitale, des postes et des télécommunications. Ce dernier a, en tout cas, souligné l’importance d’un tel plan stratégique pour mieux gérer les projets de digitalisation qui sont en cours au niveau des entités publiques. «Il s’agit d’un document transversal qui, non seulement, servira de base de travail pour tous les projets numériques au sein de l’État Malagasy, mais aussi, définira les dispositifs de mise en œuvre et de pilotage de ces projets  » a martelé ce responsable. 

Rija R. 

- Publicité -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici