- Publicité -
lundi 5 décembre 2022
- Publicité -
DomicileSociétéOcéan Indien horizon 2030 : 30 projets pour réduire de 30% l’émission...

Océan Indien horizon 2030 : 30 projets pour réduire de 30% l’émission de carbone

Plusieurs personnalités étaient présentes durant la cérémonie d’ouverture des assises du développement durable de l’Océan Indien.

Les premières assises du développement durable de l’Océan Indien se sont déroulées les 4 et 5 novembre 2022.

Concilier durabilité économique et durabilité environnementale. C’est dans cet esprit qu’ont été organisées les premières assises du développement durable de l’Océan Indien dont l’ouverture officielle s’est passée le 4 novembre dernier. Près de 300 acteurs de la durabilité de l’Océan Indien et de 3 pays partenaires dont le Maroc, les Émirats Arabes Unis et l’Inde, incluant des autorités publiques, des représentants d’institutions, des opérateurs économiques et représentants du secteur privé, des investisseurs et des représentants de la société civile et de la presse se sont donné rendez-vous à Antananarivo pour traiter en particulier trois thématiques clés : la lutte contre le réchauffement climatique, la compensation carbone et l’économie bleue. Pour la première journée, les participants ont eu un rappel des états des lieux relatifs à l’économie bleue, à la compensation carbone et au changement climatique. 

Suite

Un aperçu des contributions actuelles du secteur privé à l’agenda du développement durable, une session pitch des projets thématiques ainsi qu’une présentation de la boîte à outils des fonds verts existants ont également été au menu de cette première journée. La deuxième journée à quant à elle consisté à mettre l’accent sur les 30 projets à fort impact relatifs à la lutte contre le réchauffement climatique, la valorisation de l’économie bleue et la compensation carbone. Lesdits impacts allant à la création d’emploi décent, la lutte contre la destruction de l’environnement, l’exploitation rationnelle et durable des ressources ou encore la génération des richesses du point de vue socio-économique des termes. La dernière journée a également été l’opportunité pour les participants de mettre sur papier la feuille de route de ces assises.

Mécanismes de financement vert

Les instruments du financement vert présentés durant les assises du développement durable de l’Océan Indien sont : les conditions bancaires pour projets à impact par la Banque Centrale de Madagascar ; la finance de la biodiversité (BIOFIN), le Fonds verts Climat, Blended Finances par le PNUD ; les fonds d’investissement du Private Financing Advisory Network (PFAN), la promotion des investissements et mécanismes de financements dans l’Océan Indien par l’Agence Nationale pour la Promotion des Investissements (ANPI) des Comores, la question de la gestion de projets par le Project Management Institute (PMI).

José Belalahy

Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici