- Publicité -
lundi 5 décembre 2022
- Publicité -
DomicileFaits-DiversActe de banditisme à Bemahatazana : Un père de famille abattu par...

Acte de banditisme à Bemahatazana : Un père de famille abattu par des bandits, un médecin blessé au pied

Le médecin blessé au pied.

Les balles ont sifflé dans la nuit de mercredi à Bemahatazana et ont tué. Selon les informations fournies sur les lieux, le domicile d’un médecin et un magasin ont été attaqués par des bandits armés. « Les malfaiteurs ont escaladé les murs et sont entrés dans la maison et une fois à l’intérieur, ils ont ordonné au père de famille de leur donner de l’argent et tout ce qui avait de la valeur. Ce dernier a essayé de protéger sa famille et les bandits l’ont abattu de sang-froid », raconte un proche de la famille. Le père de famille a été touché par balle au niveau de son thorax, ce qui a provoqué sa mort. Il était âgé d’une quarantaine d’années. Sa femme a été touchée au pied. Une somme de 50 000 Ariary et des téléphones portables ont été dérobées. Alertées par les coups de feu, le fokonolona aurait appelé les gendarmes. On aurait entendu plusieurs coups de feu provenant peut-être d’une arme automatique, selon certaines indiscrétions. Les éléments de la gendarmerie se sont dépêchés sur les lieux. Les tireurs, quant à eux, se sont enfuis et ont disparu dans le noir. Selon la constatation des forces de l’ordre, le mode opératoire ne laisse guère de doute concernant l’hypothèse d’un acte de banditisme et non d’un règlement de compte. Les victimes ont été transportées à l’hôpital. La femme a reçu les premiers soins. Le fokonolona réclame justice et fait appel aux forces de l’ordre pour assurer la sécurité du village. « L’insécurité règne dans la ville de Bemahatazana. Et cet acte de banditisme n’est pas le dernier», selon les villageois. L’enquête a été confiée à la brigade de la gendarmerie de la localité.

Yv Sam

Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici