- Publicité -
vendredi 2 décembre 2022
DomicileCultureVendredi joli

Vendredi joli

Le Glacier Analakely

Du kilalaky avec Rojovola

Du kilalaky à l’horizon avec Rojovola. Pour le phénomène du Menabe, animer une soirée au Glacier Analakely n’est que du bonheur. Comme tout bon chanteur de « mozika tropikaly », Rojovola fera vibrer, une fois de plus, le public. Entre les rythmes du Sud-Ouest, il emmènera les noctambules dans une foulée de déhanchés et de rythmes endiablés à souhait sur les airs de « Zazan’ny Menabe», « Mitsangana iaby », « Aleo samy vita » et beaucoup d’autres morceaux aussi entrainants.

Djembe Antaninarenina

Showcase d’ouverture avec D-Lain

Si dernièrement sa vie amoureuse a pris le devant sur sa musique, D-Lain n’en est pas à délaisser sa carrière pour autant. Ce soir, il ouvre officiellement la scène du Djembe Antaninarenina. Résonneront donc les « Misenge», « Gasikara », « Mahere » ou encore « Alao ». Les noctambules découvriront un nouveau lieu de détente tout en se délectant de bonnes musiques.

Piment Café Behoririka

Magie musicale avec Majika Mahery

Majika Mahery ? C’est à la voix de 20 en 1. Le chanteur, aux mille et une facettes, reprend le chemin du Piment Café. Ce soir, ce crooner donnera libre cours à toutes les interprétations possibles de son large éventail musical. À ses côtés, Fy au clavier, Titan à la batterie, Hasina à la basse et Tsanta à la trompette. En somme, c’est une dream team qui performera du côté de Behoririka.

La Teinturerie Ampasanimalo

Vilon’Androy fait peau neuve

Grand retour de Vilon’Androy à la Teinturerie Ampasanimalo, ce soir. Entre les rythmes effrénés du beko et du banaiky avec, cette fois, une bonne dose de modernité. Prêt à faire le saut dans l’inconnu, le groupe se lance dans de nouvelles compositions, plus accessibles au grand public mettant en avant le lokanga (violon malgache). Un Vilon’Androy à redécouvrir.

Jao’s pub Ambohipo

Retrouvailles avec Spesialista

Pour les fans de Spesialista, il n’y a plus que les heures à compter avant le grand show. Un grand moment pour les inconditionnels que de rencontrer en soirée ce groupe légendaire qui se fait rare depuis quelques temps. Ode donc aux « Antson’ny manina » et « Mangingina » mais également leurs autres titres de « gadona gasy » ou « gadoga » comme la bande aime appeler sa musique.

Zo Toniaina

Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici