- Publicité -
samedi 10 décembre 2022
DomicileSociétéPollution atmosphérique : La qualité de l’air, toujours malsaine à Tana 

Pollution atmosphérique : La qualité de l’air, toujours malsaine à Tana 

La qualité de l’air reste « malsaine pour tout le monde » à Antananarivo. En effet, la Direction générale de la météorologie, à travers le Service des recherches hydrométéorologiques au sein de la Direction des recherches et développement hydrométéorologiques, les concentrations des particules fines (de diamètre inférieur à 2.5 micromètres) sont 5 à 6 fois supérieures au seuil recommandé par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) qui est de 15 microgrammes par m3. Ces concentrations sont mesurées au niveau d’Ampandrianomby, à la Direction générale de la Météorologie (DGM), Ambohidahy du côté du Ministère de la Santé Publique (MSANP), Andraharo (UNICEF) et Soanierana (CNRE).

Cette même qualité de l’air dans la capitale persistera pour les prochains jours. En effet, les conditions météorologiques devraient rester favorables à l’accumulation des polluants. Autrement dit, Antananarivo n’a pas fini de respirer de l’air pollué, dont la qualité est qualifiée de « malsaine pour tout le monde ». Ceci n’est pas sans conséquences sur la santé. Les médecins préconisent, dans la mesure du possible, un éloignement vers les localités hors d’Antananarivo et de profiter de l’air frais, moins pollué des campagnes arborées. 

Hanitra R. 

- Publicité -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici