- Publicité -
lundi 5 décembre 2022
- Publicité -
DomicileEconomieVanille : Ouverture de la campagne d’exportation mardi prochain

Vanille : Ouverture de la campagne d’exportation mardi prochain

: Deux membres du gouvernement, en l’occurrence la ministre de l’Economie et des Finances Rindra Hasimbelo Rabarinirinarison et le ministre de l’Industrialisation, du Commerce et de la Consommation Edgard Razafindravahy ont fait le déplacement à Antalaha pour rencontrer les exportateurs de vanille.

La campagne vanille 2022-2023 bat son plein. L’ouverture de la campagne d’exportation prévue mardi 15 novembre prochain a été au centre des discussions qui ont eu lieu, hier, à Antalaha entre d’une part le ministre de l’Industrialisation  du Commerce et de la Consommation Edgard Razafindravahy, la ministre de l’Economie et des Finances Rindra Hasimbelo Rabarinirinarison, et d’autres opérateurs de la filière vanille. 

Une occasion pour les deux membres du gouvernement de rappeler les règles du jeu mises en place pour une meilleure gestion de la filière vanille. 

Prix planchers

Edgard Razafindravahy a notamment insisté sur  l’obligation pour les opérateurs de respecter les prix  planchers fixés par le gouvernement, à savoir 75.000 ariary pour la vanille verte et 500.000 ariary pour la vanille préparée exportable. Quant au prix à l’exportation,  il est fixé – rappelons-le – à 250.00 dollars le kilo. Le MICC a également saisi cette occasion pour présenter la liste des acheteurs internationaux qui ont répondu favorablement à l’appel à manifestation d’intention (AMI) relatif au respect des prix fixés par la partie malgache. La ministre de l’Economie et des Finances a pour sa part insisté sur les aspects fiscaux et celui de l’obligation de rapatriement des devises. Son département qui est, par ailleurs, membre du CNV prendra toutes les mesures nécessaires pour le respect de ces obligations fiscales et financières. 

Rigueur 

Durant cette réunion qui a vu la présence des membres du Conseil National de la Vanille, Edgard  Razafindravahy a rappelé que le gouvernement fera preuve de rigueur dans l’application des dispositions.  « Le ministère n’hésitera pas à sanctionner les opérateurs qui ne respectent pas les règles du jeu par le retrait de l’agrément » a-t-il réitéré. On rappelle que pour le moment, 70 importateurs ont bénéficié du renouvellement de leur agrément antérieur. Un peu plus de 150 nouvelles demandes ont été déposées auprès du MICC mais n’ont pas encore obtenu de réponse. Selon nos informations, ces exportateurs demandeurs qui estiment qu’ils respectent les réglementations attendent d’être fixés sur leur sort dans les meilleurs délais. Certains d’entre eux ont déclaré qu’ils sont prêts pour cette campagne et sont capables de démontrer aux autorités qu’ils sont aussi disposés à respecter les règles du jeu.

R.Edmond.

Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici