- Publicité -
samedi 10 décembre 2022
DomicileVisionDu TGV au Lamborghini

Du TGV au Lamborghini

Le rideau va tomber cette semaine sur la 27ème Conférence des Parties qui a débuté  le 6 novembre dernier à Charm el-Cheikh en Egypte en présence de plusieurs chefs d’Etat et/ou de gouvernement. 

Du TGV au Lamborghini

Les travaux de la COP 27 se tiennent au Tonino Lamborghini International Convention Center. Reste à savoir si les actions contre les changements climatiques iront à la vitesse de la célèbre marque de voiture italienne dont la société mère est Audi du groupe Volkswagen. En d’autres termes, le constructeur automobile fait désormais partie d’une firme multinationale. A l’image du dérèglement climatique qui est devenu une affaire internationale, quand bien même le phénomène affecterait davantage les pays pauvres moins émetteurs de CO2 que les plus pollueurs. Ceux-là même qui sont loin d’avancer tel une Lamborghini dans la mobilisation d’une enveloppe annuelle de 100 milliards de dollars en faveur des populations les plus durement impactées par les aléas climatiques. A l’exemple des Malgaches, en particulier ceux du Sud, qui en souffrent, comme l’a déclaré le président Andry Rajoelina devant la Conférence des Etats parties à la Convention des Nations Unies sur les changements climatiques.  Le leader du mouvement Orange a fait remarquer que le Fonds vert pour le climat ne progresse pas comme un TGV alors que la crise climatique en fait voir de toutes les couleurs aux pays les plus vulnérables. Y compris Madagascar qui ambitionne de devenir « un pays modèle carbone bleu ». Pour l’instant, le pays voit rouge et broie du noir avec le charbon et le bois de chauffe qui représentent 90% des besoins énergétiques alors que l’objectif est d’atteindre l’autonomie énergétique à l’horizon 2027. Soit 8 ans avant le pays hôte de la COP 27, en l’occurrence, l’Egypte qui compte passer de 12% à 42% d’énergies renouvelables dans son mix énergétique d’ici à 2035. En attendant, la situation ne ressemble pas forcément à une image de carte postale comme la cité balnéaire de Charm el-Cheikh avec ses plages, ses eaux claires et ses récifs de corail.

R.O

- Publicité -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

1 COMMENTAIRE

  1. Supermenteur n’a pas à donner des leçons aux pays du nord car ce pays se situe au 4e rang des pays le moins contributeur pour la préservation de la planète . Pour « faire la manche  » avec ses 100 milliards de dollars il est le premier de la classe mais pour lutter contre les feux de forêt il est le cancre de la maison …

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici