- Publicité -
mercredi 7 décembre 2022
DomicileCultureVie nocturne : Les nuits tananariviennes enrichies avec « Le Djembé »

Vie nocturne : Les nuits tananariviennes enrichies avec « Le Djembé »

D–lain (à gauche) et Annicette, la chanteuse qui a marqué le lancement du « Le Djembé » (crédits photos : D–Lain)

Les nuits de la capitale s’enrichissent, un nouveau lieu de vêpres et de bonne humeur vient de se proposer dans le paysage nocturne tananarivien, Le Djembe à Antaninarenina, lancé officiellement jeudi soir.

En cette période grisante, pluie, pression et besoin de s’échapper permanent, ce lieu est propice étant donné qu’il est situé dans un quartier huppé. Le Djembe se nationalise donc, puisqu’un autre lieu du même nom est déjà en activité à Nosy Be.

Pour le lancement, la chanteuse Annicette, l’une des voix les plus juste de la variété malgache et c’est devenu rare avec l’arrivée des réglages numériques, est montée sur la scène. Elle y a interprété un reggae de son cru.

« Fialognana », la gazelle au timbre chaleureux et une justesse à enseigner dans les écoles de chant a bluffé le public. Elle rend inutile les logiciels pour rendre meilleure la voix. Une chanteuse à suivre de près.   

Tandis que D–Lain qui allait chauffer la soirée de vendredi était venu en invité. Il a mis en émoi l’assistance, surtout la gente féminine, pour les séries de « selfies ». Les personnalités de la vie nocturne et des soirées huppées d’Antananarivo étaient présentes.  

Maminirina Rado

Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici