- Publicité -
samedi 3 décembre 2022
DomicileCultureJournée mondiale de la philosophie : Débat éthique sur l’ITG au programme

Journée mondiale de la philosophie : Débat éthique sur l’ITG au programme

Tsirery Christian RANDRIAMIARISOA, Doctorant – Mention Philosophie à l’Université partagera ses travaux de recherche durant l’événement.

La Mention Philosophie à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de l’Université d’Antananarivo célèbrera la Journée mondiale de la philosophie ou JMP, le 17 novembre prochain. Un événement organisé en collaboration avec l’UNESCO chaque année depuis 2005. Cependant, les deux précédentes années, la JMP n’a pas pu être célébrée à cause de la situation sanitaire due à la Covid-19. Ce sera donc en quelque sorte un retour en force de l’événement.

Au programme durant cette journée, il y aura, entre autres, des séances de partages sur l’engagement citoyen du philosophe par la recherche, durant laquelle Haingo Romain Rakotoarivelo, un enseignant-chercheur, et Tsirery Christian Randriamiarisoa, doctorant en Philosophie, partageront leurs travaux de recherches universitaires suivi d’un débat dans la première partie. Dans la deuxième partie de la célébration, il y aura différentes interventions sur l’implication de la philosophie dans la résolution de dilemmes éthiques contemporains, notamment, l’interruption thérapeutique de grossesse ou ITG, un sujet d’actualité. Les interventions concerneront l’engagement citoyen à ce sujet, ce que dit la bioéthique sur l’ITG suivi d’un débat éthique sur sa dépénalisation. Cette deuxième partie verra la participation de l’association Nifin’akanga et de Herimampita Mbolatiana Rarivomanantsoa, un philosophe bioéthicien qui est également chef de la Mention Philosophie.

Tsirery Christian Randriamiarisoa, un des organisateurs de cette journée s’est justement entretenu avec nous pour en dire un peu plus sur cet événement qui est ouvert au grand public.

Midi Madagasikara (MM) : Quel est le but de cet événement ?

Tsirery Christian Randriamirisoa (TCR) : La célébration de cet événement est un moment crucial puisqu’elle permet, dans un premier temps, de valoriser et de faire connaître au grand public l’existence du parcours philosophique au sein de l’université d’Antananarivo. À travers cet événement, nous réitérons aussi la présence et l’engagement du philosophe dans son milieu. On a besoin de la philosophie pour éclairer nos citoyens et les décideurs politiques. C’est pourquoi, cette année, nous avons choisi d’aborder des thèmes qui nous touchent dans l’actualité.

MM : Pouvez-vous en dire un peu plus sur le thème de cette édition ?

TCR : « L’humain qui vient » est le thème commun de la JMP de cette année. C’est un thème proposé par l’UNESCO, et chaque institution qui célèbre la JMP aura leur manière de traiter cette thématique. Pour notre cas, à l’université d’Antananarivo, nous avons choisi de l’orienter par rapport à l’engagement citoyen du philosophe. L’humain qui vient interroge quelque part l’avenir (et « l’à venir ») de l’humain. Nous aborderons donc une approche contextuelle pour parler des sujets qui peuvent toucher la société locale mais qui fait également écho dans le monde et qui met l’accent sur les enjeux de l’humanité. Dans la mention Philosophie de l’université d’Antananarivo, nous prenons conscience du rôle actif que la philosophie peut apporter à l’échelle nationale puisque ce sera à travers nos recherches que nous pouvons contribuer au développement national en éclairant les décisions politiques.

Nos vifs remerciements.

Hanitra Andria

Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici