- Publicité -
vendredi 2 décembre 2022
DomicileCultureMois du photojournalisme : Lumière sur les multiples facettes du métier

Mois du photojournalisme : Lumière sur les multiples facettes du métier

Hery Rakotondrazaka président du collectif ainsi que quelques membres du CRIMAD souhaiteraient qu’on reconnaise à sa juste valeur leur métier

Une quarantaine de photos de 13 photographes reporter d’images, tous membres du CRIMAD ou Collectif des Reporters d’Images de Madagascar seront exposées au Musée des archives iconographiques Trano Sary Ambohidahy  pendant un mois. Cela entre dans le cadre du mois du photojournalisme, un événement qui, selon une décision du gouvernement sera désormais célébré tous les mois de novembre à partir de cette première édition.

Cette année cependant,  l’événement n’a commencé qu’à la moitié du mois pour se clôturer le 15 décembre prochain, pour des raisons organisationnelles.

 Aucun thème précis n’a été attribué à l’exposition pour cette grande première. Par contre, il s’agit dans la plupart des cas de clichés qui ne sont pas nécessairement parus dans les journaux mais qui font miroiter, selon leur auteur, la réalité et la vie quotidienne de notre société. Les visiteurs de l’exposition retrouveront toutes les rubriques des journaux à travers ces photos tels que la vie sociale, le sport, les faits divers, la vie politique entre autres.

Cette exposition organisée par le CRIMAD à l’initiative du ministère de la Communication et de la Culture vise à faire mieux connaître et surtout à mettre en valeur le métier de photojournaliste, selon la ministre Lalatiana Andriatongarivo Rakotondrazafy dans son allocution lors du vernissage de l’exposition hier. Ce ministère est totalement impliqué dans l’appui du métier, étant donné que la photo bien qu’étant un art, relevant ainsi du domaine culturel, est également utilisée dans la presse pour délivrer en un cliché des informations frappantes et évidentes, faisant ainsi partie intégrante du métier de journaliste.

Les photojournalistes professionnels tous les mercredis après-midi, organisent, outre l’exposition, des séances de Masterclass seront organisées et animées pour les jeunes qui rêveraient de faire du photojournalisme leur métier. Cela dans le but de mettre encore plus en lumière les différentes facettes de ce métier dont on ne parle pas encore assez mais qui pourtant rendrait morne et incomplet les différents quotidiens d’information s’il n’existait pas.

Hanitra Andria

Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici