- Publicité -
vendredi 2 décembre 2022
DomicileSociétéSècheresse dans le Sud : 500 000 enfants menacés de malnutrition aiguë 

Sècheresse dans le Sud : 500 000 enfants menacés de malnutrition aiguë 

Le changement climatique contribue à l’intensification de la sécheresse.

Cette année, dans le sud de Madagascar, on estime que 500 000 enfants de moins de 5 ans risquent de souffrir de malnutrition aiguë et 110 000 de malnutrition sévère due à la sécheresse, selon le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF). L’eau est rare dans le Sud de Madagascar. Le changement climatique contribue à l’intensification de la sécheresse. L’UNICEF et ses partenaires multiplient les interventions d’urgence comme la livraison d’eau potable par camion. Pendant le premier semestre de cette année, plus de 624 000 personnes ont reçu une assistance en eau-assainissement et hygiène dans le Sud du pays. Plusieurs actions seront entreprises pour atténuer les effets du changement climatique dans cette région. Pas plus tard que vendredi dernier, l’équipe de l’UNICEF a effectué une visite de courtoisie auprès du ministre de l’Eau, de l’Assainissement et de l’Hygiène, Fidiniavo Ravokatra. Les interventions dans le Sud comme la gestion du pipeline d’Ampotaka, l’approvisionnement d’eau par camion et le plan de renforcement de l’Adduction en eau potable (AES) figurent parmi les sujets qui ont été abordés durant cette rencontre. 

Narindra Rakotobe 

Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

2 COMMENTAIRES

  1. Des paroles…

    Mi-novembre 2920 , le pas encore ministre de l’Eau et de l’Economie Bleue se désole de ce que « Madagascar a raté tous ses engagements à l’ODD (objectifs de développement durable) de la Convention de l’Union Africaine de Malabo du 27 juin 2014 » et …aux velirano sur l’autosuffisance alimentaire .
    S’appuyant sur un état des lieux (forces et faiblesses) , il présentait lors un cahier de solutions (réalistes et réalisables) dont l’exploitation du fleuve Betafo , l’exploitation de l’énergie solaire, les forages et la dessalinisation , la restauration de l’environnement , la réhabilitation des RN 10 & 13 …pour contenir la perte de la production agricole estimée à 70%.
    Deux (2) années plus tard , quoi ???

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici