- Publicité -
mercredi 7 décembre 2022
DomicilePolitiqueAssemblée nationale : L’absentéisme remis de nouveau sur le tapis

Assemblée nationale : L’absentéisme remis de nouveau sur le tapis

L’assiduité n’est pas le point fort des députés. (Photo d’archives)

La présidente de l’Assemblée nationale, Christine Razanamahasoa, s’est insurgée contre l’absentéisme à la Chambre basse. Cela ne date pas d’hier, cette pratique ternit l’image de cette Institution. La présidente de l’Assemblée nationale a ainsi lancé un sérieux avertissement à l’endroit de ceux qui désertent la Chambre basse. Des sanctions seront prises à leur encontre, s’ils n’ont pas de preuve valable pour leur absentéisme, a-t-elle martelé. Toujours est-il que lors de la mise en place d’une commission d’enquête parlementaire sur le  massacre à Ikongo, qui s’est tenue avant-hier, à l’Assemblée nationale, il n’y avait eu qu’un peu plus de 20 députés qui ont répondu présents. Comme si cette affaire ne concernait pas ces élus qui ont déserté la Chambre basse. Malgré tout, le député Jean Brunelle Razafitsiandraofa  a enfin eu gain de cause presque trois mois après ce tragique évènement. 

Monnaie courante

Faut-il rappeler que la présidente de l’Assemblée nationale n’est pas la seule à constater cet absentéisme, le député Paul Bert Rahasimanana, alias Rossy, a également haussé le ton face à cette pratique qui est devenue monnaie courante à Tsimbazaza. À lui de faire remarquer qu’« il y a des députés qui n’ont jamais mis les pieds à Tsimbazaza alors que nous sommes en pleine session ». Et d’enchaîner que « des députés passent leur temps à l’étranger ». Conséquences, des lois n’ont pas été adoptées, faute de quorum. Une attitude qui n’est guère à l’avantage de cette Institution. Cet absentéisme ne date pas d’hier. En effet, depuis plusieurs législatures, des députés ont toujours adopté cette mauvaise pratique. Or, quand il s’agit de leurs avantages, ils sont plus nombreux à venir.

Recueillis par Dominique R.

Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

1 COMMENTAIRE

  1. La dernière phrase de l’article est éloquente.
    A la traduire: l’estomac fait toujours signe lorsqu’il est vide ; contrairement au cerveau !

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici