- Publicité -
mardi 6 décembre 2022
- Publicité -
DomicilePolitiqueProjet Clean cooking : Signature d'un mémorandum d'entente entre Madagascar et l'OPEP Fund

Projet Clean cooking : Signature d’un mémorandum d’entente entre Madagascar et l’OPEP Fund

Une soirée en l’honneur de Madagascar a été organisée le 10 novembre dernier au Rixos Premium Seagate Hôtel de Charm el-Cheikh, en marge de la COP-27.

Un bilan positif pour la délégation malagasy ayant participé à la COP-27 qui s’est tenue à Charm el-Cheikh en Egypte. En effet, la délégation n’est pas rentrée bredouille de cette mission. D’après les informations, plusieurs accords de coopération ont été trouvés en marge de ce sommet. Le déblocage d’une partie du Fonds vert pour le climat au profit de Madagascar serait en bonne voie, suite au lobbying effectué par le président Andry Rajoelina, mais aussi par la ministre de l’Environnement et le président du Sénat Herimanana Razafimahefa qui sont restés sur place après le retour au pays du Chef de l’Etat. Dans la nuit du 10 novembre, un mémorandum d’entente entre les Emirats Arabes Unis et la République de Madagascar, représentée par la Directrice de Cabinet de la Présidence, Baomiavotse Vahinala Raharinirina, ainsi que le Fonds de l’OPEP, a été présenté officiellement lors d’une soirée organisée au Rixos Premium Seagate Hôtel de Charm el-Cheikh. Madagascar, le Nigéria et le Ghana étaient à l’honneur lors de cet évènement qui consistait à la promotion du projet Clean cooking qui consiste à la vulgarisation des réchauds à éthanol.

Cadre réglementaire

La Grande île bénéficie de l’important soutien des Émirats Arabes Unis pour mettre en œuvre ce projet. Lors du Forum National des Investissements pour l’Émergence de Madagascar, la délégation du Fonds de l’OPEP a amené une importante délégation du ministère de l’Energie saoudien, qui a réitéré son souhait de soutenir le Projet de Transition vers la cuisson propre à Madagascar, en partenariat étroit avec le Fonds de l’OPEP. À ce titre, des réunions de haut niveau ont été organisées dans le cadre du forum, notamment avec le ministre de l’Energie et des Hydrocarbures ainsi qu’avec le président de la République. À souligner aussi la participation très active de l’Association FITIA dirigée par la Première Dame Mialy Rajoelina dans ce projet. Dans le cadre de cette collaboration, le Gouvernement Malgache s’engage à instaurer un cadre réglementaire qui favorisera la baisse des prix et la démocratisation de la cuisson propre. Afin de promouvoir les projets d’accès à l’énergie en général, et à la cuisson propre en particulier, le ministère de l’Energie et des Hydrocarbures, en partenariat avec le Fonds de l’OPEP et le Vakana Energy Alliance, a conçu un compact énergie au format de Sustainable Energy for All (SEforALL). Un compact élaboré au mois de septembre par le président Andry Rajoelina avec l’OPEC Fund à l’occasion de l’Assemblée Générale des Nations Unies.

Tutelle

Eu égard à la dimension hautement stratégique, diplomatique, et pluri-ministérielle du Projet de Transition vers la cuisson propre, il a été convenu de le placer sous la tutelle de la Présidence de la République. Un Comité de pilotage sera mis en place et composé de plusieurs ministères clés dont le ministère en charge de l’Energie, le ministère en charge de l’Environnement, le ministère en charge de l’Agriculture, et le ministère en charge des Finances. L’EDBM et le programme FIHARIANA seront également représentés dans le comité de pilotage. Force est aussi de noter l’implication des agences onusiennes dont le PNUD, l’ONUDI, l’UNCDF, l’UNESCO, et l’OMS.

Davis R

Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

1 COMMENTAIRE

  1. La parole des politiques n’engagent que ceux qui les écoutent…

    Depuis la COP 21 , ces réunions sont juste des exercices de communication « à haut niveau » …d’inefficacité . Pour preuve , l’insaisissable « fond vert de 100 milliards pour le climat » . Pour preuve encore , « le mémorandum d’entente » brillamment décroché par la délégation malagasy . Un petit tour dans le Robert (dictionnaire) ; mémorandum (def) : Texte, dénué de valeur juridique contraignante, par lequel deux (2) parties récapitulent leurs points de convergence dans le cours d’une négociation . Une manière de [lettre d’intention] dirai-je .
    Or Madagascar peut mieux faire et bien faire , exemple : soit avec le programme « Miari » , soit encore avec les « 16 milliards d’ariary saisis en 2021 » décréter , promouvoir et financer le « projet ATIALA » en tant qu’objectif national prioritaire . Oui, une manière de reconnaître le patriotisme éclairé de , entre autres , Mr Faly Rasamimanana de Faly Export . Ça n’arrive pas si souvent , n’est-ce pas !?

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici