- Publicité -
mercredi 7 décembre 2022
DomicilePolitiqueAffaires de corruption : Près de 16 milliards d’ariary saisis en 2021 pour...

Affaires de corruption : Près de 16 milliards d’ariary saisis en 2021 pour Antananarivo

Les affaires de corruption durant l’année 2021 à Antananarivo ont causé près de 7 milliards de préjudice.

Tandis que l’Antenne régionale du Bianco Manakara vient d’ouvrir sa porte, la Direction territoriale Antananarivo était au rapport hier. 

Les chiffres parlent d’eux-mêmes ! La matinée d’hier était marquée par une grande gymnastique statistique du côté de la Villa la Piscine Ambohibao. En effet, la Direction Territoriale du Bureau Indépendant Anti-Corruption Antananarivo a effectué la présentation des réalisations opérationnelles de l’année 2021. Et selon le rapport, près de 16 milliards d’ariary étaient saisis à cause des affaires de corruption en 2021 pour Antananarivo. Biens mal acquis ou encore détournement des avoirs illicites, le Bianco Antananarivo s’est investi de lutter contre ces infractions et des actions ont été même déjà entreprises. 

« Depuis 2021, le Bianco Antananarivo a effectué des saisis et des gèles afin de procéder aux recouvrements de ces avoirs illicites comme la loi l’indique », a d’ailleurs souligné Eric Christian Randrianomenjanahary, chef du Service en Charge de l’éducation et de plainte au niveau de la Direction Territoriale du Bianco Antananarivo.  En effet, l’article 4, alinéa 1 de l’ordonnance 2019-015 indique qu’ « à tout moment de la procédure relative à la répression des infractions prévues par la présente ordonnance, les agents verbalisateurs (Bianco) et les autorités judiciaires compétentes procèdent à la saisie ou au gel des biens visés à l’article 18 de la présente ordonnance ».

Préjudice

Pour le compte de la même année, 822 plaintes ont été enregistrées, 77 envoyées devant la justice tandis que 328 personnes ont été citées dans ces affaires et 28 ont été mises sous mandat de dépôt, si 21 ont été placées sous la surveillance de la justice. Des chiffres qui reflètent, en bien ou en mal, la performance du Bianco Antananarivo dans une période post-Covid. « Ces affaires ont causé près de 7 milliards d’ariary de préjudice », a-t-il continué. En général, le détournement de deniers publics et les abus de pouvoir sont les affaires de corruption qui ont été enregistrées durant l’année 2021, sans parler des corruptions au niveau des Communautés territoriales décentralisées (CTD) et au niveau du secteur foncier. La directrice territoriale du Bianco Antananarivo, Faramalala Rakotoarisoa, s’est, quand même, félicitée de l’amélioration dans la qualité et le nombre de plaintes au niveau du Bianco Antananarivo. 

Recouvrement

« Les saisis et les gèles des comptes font partie de l’enquête préliminaire », souligne Faramalala Rakotoarisoa. Néanmoins, les gèles et les saisis sont soumis à des procédures. « Quand le Bianco procède à des enquêtes, il peut faire de saisis mais le Bianco n’a pas le pouvoir de juger, les Procès Verbaux des saisis sont transmis au niveau du parquet du PAC qui statue au nom de la Chambre de saisie et de confirmation, qui confirme ou non les saisies et les gèles », continue les explications de la directrice tout en indiquant que « les recouvrements des avoirs illicites doivent passer au niveau de la Chambre de saisie et de confirmation, toutefois, les affaires de détournement des avoirs illicites devraient passer au niveau de la justice qui tranche la confiscation ou restitution à l’Etat ».  Quoi qu’il en soit, le Bianco reste attaché à ses trois principaux socles que sont l’éducation, la prévention et l’application de la loi.  

Antenne régionale

Dans cette perspective, la journée d’hier était également marquée par l’installation de l’antenne régionale du Bianco pour la région de Fitovinany. Absent à Ambohibao, le directeur général, Laza Eric Donat Andrianirina a honoré de sa présence l’installation officielle d’Andy Mananjara à la tête de cette antenne régionale à Manakara. Les trois régions dont Vatovavy, Fitovinany et Atsimo-Atsinanana seront sous sa direction. « L’objectif est de faire régner la vérité et la gouvernance transparente afin d’harmoniser le développement de ces trois régions », indique le communiqué du Bianco. Et de terminer que l’Antenne régionale du Bianco à Manakara, s’appuie sur l’application de la loi sans négliger l’éducation et la prévention.

Julien R.

Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici