- Publicité -
jeudi 1 décembre 2022
DomicileFaits-DiversTsaratanàna : Deux personnes enlevées par des bandits armés

Tsaratanàna : Deux personnes enlevées par des bandits armés

Les cas de kidnapping refont surface.

Le district de Tsaratanàna a de nouveau été le théâtre d’un kidnapping. L’incident est survenu dans la nuit du vendredi aux alentours de 19 heures dans le fokontany d’Antsapandrano. Les assaillants qui ont fait tonner leurs armes, au cours de la nuit, ont pris en otage deux personnes. Les circonstances exactes de l’enlèvement n’étant, pour le moment, pas déterminées, la localité est encore terrifiée par ce nouveau rapt. Pour le moment, les enquêteurs sont au début de leurs investigations sur cette affaire.

Les cas de kidnapping refont surface dans le district susmentionné. Dans la majorité des cas, l’autodéfense villageoise est impuissante car l’adversaire est souvent lourdement équipé, avec parfois de puissants fusils et autres armes de guerre. La population ne peut qu’appeler à l’aide. « Nous appelons l’État à voir de près l’insécurité à Tsaratanàna. La population en souffre beaucoup. On soupçonne une corruption, un haut placé, des représentants étatiques en poste dans le district, des chefs fokontany, des chefs d’arrondissement, des maires derrière ce phénomène », déclare un originaire du lieu. Cet homme affirme que les motifs de ce nouveau rapt ne sont pas encore connus, mais il déplore le fait que la population ne soit plus à l’abri des actes machiavéliques des dahalo. L’enclavement total du district avec, notamment, l’état catastrophique de la RN33A reliant Maevatanàna à Tsaratanàna, débouchant jusqu’à Andilamena et Ambatondrazaka donne de l’avantage aux dahalo. Cette route nationale n’a jamais fait l’objet ni d’entretien ni de réhabilitation. C’était en 2019 qu’une délégation dirigée par le Premier ministre, composée du ministre de l’Intérieur, du ministre de la Sécurité publique et du secrétaire d’Etat à la gendarmerie avait effectué une descente sur les lieux dans le cadre de l’opération spéciale de sécurisation menée dans ce district, véritable zone rouge en matière d’insécurité.

Yv sam

- Publicité -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici