- Publicité -
lundi 5 décembre 2022
- Publicité -
DomicileCulture17è festival Madagascarcourt : Coup d’envoi ce vendredi 

17è festival Madagascarcourt : Coup d’envoi ce vendredi 

Laza, directeur de RFC entouré par le deuxième adjoint au maire de la CUA et de l’attaché audiovisuel de l’IFM

19 films sur les 277 reçus de 26 pays du continent Africain et de l’océan Indien ont été sélectionnés pour entrer  en compétition dans le cadre de la 17è édition du festival Madagascourt, anciennement dénommé Rencontres des Films Courts ou RFC Madagascar. 

En effet, le festival change désormais de nom pour différencier l’association RFC, dirigée de main de maître par Laza son fondateur, et le festival proprement dit. Madagascar sera bien représenté durant l’événement puisque 7 de ces 19 films sont issus des productions malgaches. 

Cette année, ce festival des films courts sera un peu particulier, premièrement dans la thématique choisie. Depuis les 3 dernières éditions, parrainées par la commune urbaine de la capitale, le festival s´oriente beaucoup plus vers l’environnement, dans le but de « produire plus d’images à visées éducatives » pour « nos descendants » explique Laza. Ainsi, même le programme du festival – qui contient 105 pages en passant – ne sera plus imprimé mais sera disponible en version numérique et sera accessible via un QR Code.

En parlant de programmation justement, le festival commencera dans un premier temps dans la capitale à partir de ce vendredi soir. Il se clôturera en beauté dans la cité des Fleurs, à Majunga, le 4 décembre prochain.

Outre les différentes projections de films en plein air et en salle, 3 tables rondes professionnelles seront également programmées en collaboration avec UNIFRANCE dont les fonds d’aide francophones, une autre sur la distribution, la diffusion et les droits d’auteurs.

Grâce à cette collaboration, deux  films seront diffusés en avant-première notamment Le Petit Piaf réalisé par Gérard Jugnot qui sera diffusé en  présence du réalisateur dimanche prochain, et Simin Zetwal (Regarde les étoiles) de David Constantin. 

Des ateliers Kino seront également ouverts au public : les organisateurs laisseront à disposition de tous ceux qui veulent s’essayer à l’écriture cinématographie, au tournage, à la réalisation et  au montage leur matériel. 

En rappel, l’objectif du festival est de rehausser le cinéma du continent Africain à travers les films courts et de le mettre en exergue aux yeux du monde en récompensant  les meilleures productions selon leur catégorie, telles que la compétition nationale de fiction et celle de documentaire panafricain.  Le film qui sera diffusé lors de la cérémonie d’ouverture ce vendredi  qui vient à l’IFM en est un bon exemple, explique Laza. Il s’agit d’Imanitrala de Andry Ranarisoa qui a reçu des retours très positifs au Festival de Cannes. 

Hanitra Andria 

Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici