- Publicité -
dimanche 4 décembre 2022
DomicileFaits-DiversAlakamisy Fenoarivo : Deux femmes violées pendant l’attaque de leur domicile

Alakamisy Fenoarivo : Deux femmes violées pendant l’attaque de leur domicile

Cet acte sordide s’est passé dans la nuit du mardi 22 au mercredi 23 novembre dernier dans le fokontany d’Antanety II, commune rurale d’Alakamisy Fenoarivo. Le domicile d’un particulier sis à Andohony a été le théâtre d’une attaque. Selon les témoignages des victimes, 12 individus masqués munis de deux armes à feu et de couteaux se sont introduits de force chez eux après avoir fracturé la porte d’entrée. Cela s’est passé vers minuit. Une fois à l’intérieur, prises au dépourvu, les trois personnes dont deux femmes ayant respectivement 18 et 20 ans, qui étaient dans la maison ont été contraints de suivre les exigences des assaillants, lesquels ont réussi à s’emparer de trois téléphones portables et une somme de 160 000 ariary. Après être restés sur place pendant une quinzaine de minutes, ils sont partis. Mais trois minutes plus tard, ils sont revenus pour dérober 10 poulets tout en enlevant les deux femmes susmentionnées. 40 minutes après, ces dernières sont revenues dans la maison après avoir été violées par leurs agresseurs. 

Endroit isolé. Selon toujours les informations émanant de la gendarmerie, laquelle affirme n’avoir été alertée de ces faits que vers 1 heure du matin, les bandits ont eu la possibilité d’agir ainsi à cause de l’isolement du domicile des victimes. Celui-ci se trouve au milieu d’une rizière isolée dans un hameau du fokontany d’Antanety. Cette situation a été aggravée par le fait que la victime n’a pas pu alerter les forces de l’ordre car n’ayant pas à disposition leur contact téléphonique. Les victimes, quant à elles, n’ont osé sortir de chez elles pour appeler à l’aide qu’après le départ définitif des malfaiteurs. L’enquête est en cours.

T.M. 

Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici