- Publicité -
jeudi 1 décembre 2022
DomicileÀ lirePlainte des exportateurs de litchis : Forte mobilisation des partenaires internationaux pour...

Plainte des exportateurs de litchis : Forte mobilisation des partenaires internationaux pour soutenir Ketakandriana Rafitoson

La société civile malgache s’est également mobilisée pour soutenir les dirigeants de Transparency International.

Les deux leaders de Transparency International sont libres. La justice a fait machine arrière face à la forte pression internationale.

La justice a fait machine arrière sur le cas de Ketakandriana Rafitoson et Dominique Rakotomalala. Ces deux leaders de l’Ong Transparency International sont restés libres malgré la procédure judiciaire qui a été engagée par le puissant groupement des exportateurs de litchis (GEL) contre eux. Hier, ils sont venus au Palais de la Justice à Anosy pour se présenter à l’interrogatoire des juges après les enquêtes de la police économique la veille. Mais d’après la Transparency International, le déferrement qui devait alors se tenir hier a été reporté. Un cas très rare dans une procédure judiciaire d’une telle envergure, mais sous-entend une justice qui s’est rétractée dans la poursuite de ces activistes. Dans sa bataille contre les exportateurs de litchis du GEL, la Transparency International gagne alors une partie. Et le soutien important des chancelleries étrangères n’était pas moindre pour jouer en faveur de cette Ong qui milite contre la corruption.

Conjoint

Le cas de Ketakandriana Rafitoson et de Dominique Rakotomalala a provoqué un tollé au niveau des chancelleries étrangères. Les ambassades des pays occidentaux ne sont pas restées insensibles. A travers des posts sur les réseaux sociaux, elles ont très vite réagi, hier matin, face à la procédure judiciaire qui pèse sur ces leaders de l’Ong Transparency International à Madagascar. Les pays européens, comme les Etats-Unis et la Grande Bretagne ont unifié leur voix pour faire bloc derrière les leaders de Transparency International. « Nous nous opposons à toutes actions visant à nuire aux efforts de transparence, de redevabilité et de liberté d’expression » a lâché, hier matin, l’ambassadeur britannique, David Ashley, sur twitter. Une déclaration qui résonne dans ce même sens est également sortie de la page facebook de la délégation de l’Union européenne à Madagascar. La représentation européenne s’oppose à « toute action qui pourrait affaiblir ou serait susceptible de miner la lutte contre la corruption et la redevabilité » lit-on sur la publication. Ce même discours est également tenu par l’ambassade américaine qui a également brisé le silence. En milieu de matinée, un communiqué conjoint des ambassades américaine, norvégienne, française, allemande et britannique ainsi que de la représentation européenne donne plus d’envergure à l’affaire et a inondé les réseaux sociaux.

Rija R.

- Publicité -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

6 COMMENTAIRES

  1. Un camouflet pour ce régime prompt à commander une justice sous ses bottes . Un gifle aussi pour Mamy Ravatomanga qui est le parrain certainement de ces maffieux du GEL qui avancent minablement dans l’anonymat . Cet oligarque qui tient par la barbichette notre Mamimbahoaka a révulsé sûrement dès que Transparency international a saisi le parquet national financier à Paris . Il est clair qu’on ne badine pas avec les chancelleries occidentales dès qu’on touche à la lutte contre la corruption et les blanchiments de capitaux tout comme les fraudes fiscales surtout notre grand champion ne pense qu’à mendier des financements avec eux . A bon entendeur et salut Mieurs DOUGLAS et BELLIARD …

  2. Pour le citoyen-justiciable, se mettre vent debout contre une procédure judiciaire, c’est porter atteinte à la souveraineté de la justice. Quoiqu’on dise.
    Sauf à priori, la justice se doit d’être indépendante et impartiale; sans autre forme de consideration ni de pression.
    Si saisine de la justice, il y a, à celle-ci de faire office de ses fonctions.
    Toute lutte contre malversation et contravention de toutes sortes ne peut être l’apanage d’entité nationale et/ou internationale, au delà de tout etai.
    Sauf égarement , procès d’intention ou aura médiatique , il s’agit bien ici de traitement de dossier donc de personne morale- et non d’individualisation d’un dossier.
    C’est aux letchis de se faire consommer sans cris ni chuchotements et la justice ne sera pas plombée.

    • Parce que la justice Malgache est souveraine et indépendante pour toi pauvre bouffon ? . Tu as même le culot d’encenser des citoyens justiciables mais est-ce que tu sais au moins le regard porté par la population sur cette justice corrompue et affairiste . Déjà tu dois nous faire la démonstration que le tribunal de commerce a agi sans la moindre pression de Rainilainga et que le parquet n’a pas pas fait marche arrière avec les récriminations des chancelleries occidentales . Au contraire il y un traitement foireux du dossier car ce régime n’a à ce jour eu la célérité par exemple d’envoyer Lanto Rakotomanaga en prison parce que là on parle de flagrant délit de trafic de bois précieux relevant du droit commun donc pénalement répréhensible faisant sauter l’immunité parlementaire . Les litchis d’un cartel de maffieux ne se consomment pas avec une teneur en souffre interdite en Europe . En conclusion retiens bien que monopole de quotas importants d’exportation de litchis par Mamy Ravatomanga + Société offshore à l’île Maurice écran pour les blanchiments et fraudes fiscale + Cotisations opaques et irrégulières attribuées à ces crapuleux membres du GEL par deux sociétés Françaises : PRATIQUES MAFIEUSES + CORRUPTION qu’on se le dise !

    • Vous rigolez ? Et votre Rainilainga qui ne fait que demander l’aumône auprès d’ eux vous en dites quoi ? C’est fou tous ces gasy maimabo V… qui défendent la mafia …

  3. Au moins cela va rabattre le caquet à tous ces mafieux qui se croient tout permis, il est temps que cela change à tous les niveaux…

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici