- Publicité -
mardi 7 février 2023
DomicilePolitiqueManakara :  Andry Rajoelina réaffirme sa confiance au gouvernement Ntsay 

Manakara :  Andry Rajoelina réaffirme sa confiance au gouvernement Ntsay 

Solidarité intacte au sein de l’Exécutif. C’est l’image que voulait démontrer le président Andry Rajoelina. Ces derniers temps, certaines personnes véhiculent des rumeurs sur l’existence d’une friction entre le président Andry Rajoelina et le Premier ministre Ntsay Christian, ou encore sur un éventuel remaniement gouvernemental en gestation. Hier, durant son déplacement dans la Région Fitovinany, le Chef de l’Etat a tenu à exprimer publiquement sa bonne relation avec l’équipe gouvernementale.  » Le Premier ministre Ntsay Christian est ici ainsi que de nombreux ministres. C’est rare que nous sommes ensemble pour un même déplacement. La présence de tous ces membres du gouvernement et de ces nombreux parlementaires reflète l’importance de la population de Manakara et de toutes ces infrastructures que nous sommes en train de mettre en place « , a-t-il martelé. Faisant face actuellement à de nombreuses critiques, les dirigeants et les partisans du clan orange se sont efforcés d’exprimer leur solidarité lors de ce déplacement à Manakara. Le président a aussi lancé une pique à l’encontre du régime Rajaonarimampianina qui, selon lui, a suspendu expressément les travaux de construction de l’hôpital manarapenitra de Manakara pour des raisons politiques. Un choix que le président Andry Rajoelina considère d’  » anti-développement « .  » Nous n’accepterons plus ces gens qui font blocage au développement et qui nous empêche de développer le pays « , a-t-il déclaré. Et d’ajouter que  » Nous continuons d’avancer. Nous allons aussi couper les pieds de ceux qui coupent notre élan de développement « . Il a aussi pointé du doigt les anciens dirigeants qui ont promis de réhabiliter le pont de Manakara Be mais qui n’a jamais réussi à le réaliser. En tout cas, la popularité d’Andry Rajoelina dans la partie Sud-Est reste intacte. A chaque étape de sa journée très chargée, une foule immense l’a accueillie. Le nouveau stade manarapenitra de Manakara, inauguré en fin de journée était plein à craquer. Le tout Fitovinany a exprimé son soutien au TGV et ne s’est pas empêché de réclamer sa candidature pour la Présidentielle de 2023. Ce dernier n’a d’ailleurs pas manqué de rappeler qu’en 2018, il a raflé 73% des voix dans cette partie de l’île. Tout au long de son périple, il n’a cessé de réitérer que de tous les régimes qui se sont succédés, c’est la première fois que Manakara bénéficie d’autant d’infrastructures. Ceci prouve que je garde cette ville dans mon cœur, a-t-il soutenu. Cette visite à Manakara a été marquée par l’inauguration de plusieurs zava-bita. Le plus important c’est le pont de Manakara Be. Coupé depuis décembre 2012, ce pont reliant le centre ville à la ville administrative est de nouveau fonctionnel. Les travaux d’implantation du nouveau pont Bailey a duré 5 mois. Selon le ministre des Travaux Publicis, Jerry Hatrefindrazana, le coût de la construction est de 10 milliards d’Ariary. Un financement propre de l’Etat Malagasy. D’après les estimations, la durée de vie de ce pont de deux voies pouvant supporter jusqu’à 44 tonnes, est de 40 ans. Il s’agit d’une promesse faite par le président au profit de la population locale. Désormais, Manakara possède un stade manarapenitra qui pourrait accueillir des matchs officiels, identique au stade de Barikadimy Toamasina. Un autre Velirano réalisé dans le Fitovinany. Durant cette cérémonie, le Chef de l’Etat a aussi annoncé que Manakara aura aussi son gymnase manarapenitra d’ici le mois de juin 2023. Dans la matinée, la délégation présidentielle a procédé à la pose de première pierre pour la construction de l’université de Manakara et a inauguré aussi le nouveau local de la Direction régionale du Ministère de la Population, la route en pavé autobloquant Sidi – Ambodiampaly et la route en pavée dans le quartier de Tanambao Ombimena jusqu’au stade, le Centre de prise en charge adapté aux personnes en situation d’handicap et aux personnes âgées, ainsi que le nouveau bureau du Ministère de la Fonction publique. Concernant la ligne Fianarantsoa Côte-Est, le président Andry Rajoelina a dénoncé publiquement la mauvaise gestion et le népotisme profitant à une minorité. Cette mauvaise pratique fait souffrir des milliers de personnes, martèle-t-il. Le président a même évoqué le manque de transparence dans la gestion et le détournement de budget. Ce qui serait à l’origine de l’incapacité de ladite société de payer les salaires de ses employés. Le redressement et la relance de cette ligne est une de mes priorités, a-t-il fait savoir. Aussi, Andry Rajoelina a-t-il annoncé le lancement prochain d’un appel à candidature en vue du recrutement d’un nouveau DG de la ligne FCE. Cette ligne devrait reprendre d’ici la fin de l’année, a laissé entendre le Chef de l’Etat.

Davis R

- Publicité -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici