- Publicité -
vendredi 27 janvier 2023
DomicileEconomieElectricité : La production à Antananarivo en forte baisse

Electricité : La production à Antananarivo en forte baisse

Les fleuves se vident très vite en période d’étiage sur les hautes terres, à cause de la déforestation.

La sécheresse s’aggrave. Le débit d’eau disponible est très faible, en cette période d’étiage, selon la Jirama, qui a annoncé hier son obligation d’appliquer des coupures programmées sur le RIA (Réseau interconnecté d’Antananarivo). « La production est fortement réduite à cause de l’insuffisance d’eau. La centrale hydroélectrique d’Andekaleka ne produit que 46 MW au lieu de 89 MW. À Farahantsana, la production n’est que de 3,3 MW sur une capacité de 26 MW. À Mandraka, on n’a que 8 MW sur une capacité de 24 MW. À Sahanivotry, on n’obtient que 2,2 MW au lieu de 28MW », a indiqué la société d’État. D’après les informations, la Jirama procède déjà à l’utilisation des centrales thermiques pour compenser ce manque d’énergie pour Antananarivo et ses environs. En outre, la Jirama travaille en étroite collaboration avec les services de la météorologie pour avoir une visibilité de ce qui se passera dans les jours à venir et prendre les mesures adéquates. « Pour l’heure, nous priorisons les hôpitaux et les CTC qui traitent les malades de la Covid-19, pour que ces établissements ne subissent aucune coupure », a communiqué la société d’État. À noter que les techniciens de la Jirama ont toujours pointé du doigt la déforestation, principale cause de l’aggravation de la sécheresse, surtout au niveau des hautes terres centrales. Une sécheresse qui a désormais de multiples impacts.

Antsa R.

- Publicité -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici