- Publicité -
vendredi 27 janvier 2023
DomicileSociétéViolence conjugale : 41% de femmes victimes sont âgées de 15 à 49...

Violence conjugale : 41% de femmes victimes sont âgées de 15 à 49 ans 

Les taux de prévalence des violences basées sur le genre sont encore élevés à Madagascar. Cinq pourcents des femmes malgaches ont subi des violences physiques durant leur grossesse. 

Les violences envers les femmes sont monnaie courante dans les sociétés malgaches.

« Dans les régions de Madagascar, jusqu’à six femmes sur dix sont victimes de violences conjugales ». C’est ce que rapporte l’ONG Avahi dans une infographie tirée des données issues de diverses institutions, dont l’Instat ou Institut National de la Statistique Madagascar. Un fait qui renforce la forte prévalence des violences basées sur le genre dans le pays malgré les efforts initiés par les acteurs qui luttent contre ces pratiques. Ainsi, plus d’un tiers des femmes malgaches seraient victimes de violences physiques, sexuelles ou encore émotionnelles. Le document va plus loin en avançant que le taux de mariage des enfants est l’un des plus élevés au monde, ce « qui représente un facteur de violence ». Reprenant les résultats de l’enquête MICS ou enquête à indicateurs multiples, l’infographie publiée par Avahi note que « deux filles sur cinq entrent en union conjugale avant l’âge de 18 ans et le mariage avant l’âge de quinze ans concerne près de 13% de femmes de 20 à 24 ans ». Mais également que les régions d’Atsimo Andrefana, Atsimo Atsinanana, Melaky, Betsiboka et Sofia affichent des proportions élevées de mariage d’enfants dans le pays. Lesdites proportions étant respectivement de : 60%, 66%, 54%, 51% et 54%. 

Facteurs

Selon le document, « l’inégalité est l’un des principaux facteurs de risque de violence à l’égard des femmes ». Parmi les inégalités soulevées figurent la situation femme-homme au chômage. Cela toucherait plus les femmes que les hommes, « six personnes au chômage sur dix sont des femmes » mais également que « la moitié des femmes au chômage seraient des jeunes ». Toujours dans ce cadre de l’emploi, « la rémunération des hommes est supérieure de 37% à celle des femmes » tandis que « la probabilité que les femmes soient au chôme soit supérieur de 20% » indique l’infographie. Avant de rappeler que « la violence envers les femmes est omniprésente et sous différentes formes ». 29% des femmes ont déclaré avoir subi des violences physiques à un moment quelconque de leur vie depuis l’âge de quinze ans. La violence sexuelle quant à elle toucherait 14% des femmes. 

José Belalahy 

- Publicité -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour .
    Trop souvent la succession de chiffres et de rapports exprimés en %age masquent la réalité brutale . Derrière les chiffres il nous faut entendre les corps physiques violentés , les lèvres tuméfiées , les yeux fermés , les sexes éclatés…les enfants apeurés , les mâles non guéris de leurs frustrations , en mal de créatures-objet d’assouvissement . Mais la première violence , la violence -mère , la mère de toutes ces violences : la mal-gouvernance .

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici