- Publicité -
mardi 7 février 2023
DomicileVisionJirama : l’abcès a-t-il été crevé ?

Jirama : l’abcès a-t-il été crevé ?

C’est un véritable coup de pied dans la fourmilière de la Jirama qui a mis à nu tous les dysfonctionnements de cette entreprise. Le pôle anticorruption du Bianco a parfaitement rempli son rôle en menant ses investigations de manière approfondie. La justice n’a pas hésité à poursuivre de nombreux cadres de la société d’État qui encourent de lourdes peines. Certains ont, tout de suite, été incarcérés et d’autres qui n’étaient pas présents lors de l’audience sont sous le coup d’un mandat d’arrêt. Cette affaire éclate au moment où les usagers, victimes des délestages à répétition, n’hésitent plus à manifester leur exaspération en descendant dans la rue.

Jirama : l’abcès a-t-il été crevé ?

Les rumeurs de malversations et de corruption au sein de la Jirama ont toujours existé. Des lanceurs d’alerte ont sonné le tocsin à plusieurs reprises, des enquêtes ont été menées, mais aucune suite n’a été donnée aux résultats des investigations. Les griefs avancés sont nombreux, notamment ceux de mauvaise gestion et de détournement d’une partie du budget de la jirama. Actuellement, les événements se précipitent. La décision prise par le ministre de procéder à l’évaluation de nombreux directeurs a provoqué des remous au sein de la société. Le résultat est sans appel et un certain nombre de licenciement a été décidé. Les plaintes déposées auprès du pôle anticorruption du Bianco en sont la suite logique. Cette fois-ci, la justice a suivi son cours jusqu’au bout. La mise sous mandat de dépôt de nombreux cadres et les mandats d’arrêt lancés contre des dirigeants de la jirama ont surpris le public. Les observateurs attendent de voir la conséquence de ces décisions prises par le tribunal spécial. C’est la direction de la société qui est décapitée. Le Conseil d’administration va prendre les choses en main. L’abcès a été crevé.Tout le monde attend qu’un mode de gestion rigoureux soit mis en place et que le redressement de la société soit effectif.

Patrice Rabe

- Publicité -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

4 COMMENTAIRES

  1. Tant que le ministre de l’énergie n’est pas inquiété c’est du poudre aux yeux car ce lascar est mouillé dans des magouilles jusqu’aux os …

  2. Voeu pieux ou voeu pour aller de l’avant?
     » nous sommes nos choix » disait un grand écrivain de son vivant.
    Tout le problème de l’abcès est là et toutes les solutions à nos problèmes sont là aussi.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici