- Publicité -
mardi 7 février 2023
DomicileEconomieBanque mondiale : La vice-présidente régionale pour l’Afrique de l’Est et australe, Victoria...

Banque mondiale : La vice-présidente régionale pour l’Afrique de l’Est et australe, Victoria Kwakwa

Victoria Kwakwa a, à son actif, une vaste expérience en Afrique.

Les relations entre Madagascar et la Banque mondiale sont au beau fixe. Une autre étape importante est en train d’être franchie avec la présence à Madagascar de Victoria Kwakwa, vice-présidente régionale pour l’Afrique de l’Est et l’Afrique australe.

Cette première visite qu’elle effectue dans la Grande île, depuis sa nomination en juillet dernier, intervient à un moment crucial dans la mesure où elle entre dans le cadre de la finalisation du nouveau cadre de partenariat pays (CPP) avec Madagascar pour les 5 prochaines années.

3,4 milliards de dollars

Le partenariat avec la Banque mondiale a son pesant d’or dans l’économie malgache puisque le programme d’investissement de ce bailleur s’élève actuellement à 3,4 milliards de dollars et se compose de 26 projets. « Le portefeuille a, récemment, été recalibré pour atténuer les risques de fragilité exacerbés par les récentes crises mondiales liées à la pandémie de Covid-19 et les impacts de la guerre en Ukraine, ainsi que pour aider Madagascar à lancer des réformes économiques et à faire face à la sécheresse et à l’insécurité alimentaire », précise un communiqué de la Banque mondiale. Ce nouveau cadre de partenariat vise à stimuler la croissance inclusive et renforcer la résilience afin de briser le cycle de la pauvreté à Madagascar.

Discussions de haut niveau

Une mission capitale en tout cas pour Victoria Kwakwa, cette économiste et spécialiste du développement qui dirige les activités de la Banque mondiale dans 26 pays. Elle supervise actuellement un portefeuille de 313 opérations représentant un montant total de 58 milliards de dollars et un vaste programme d’analyses de pointe, d’assistance technique et de conseils stratégiques. Victoria Kwakwa aura durant sa visite, des discussions de haut niveau avec le président de la République Andry Rajoelina, le Premier ministre Christian Ntsay et d’autres membres du gouvernement. Elle s’entretiendra également avec des dirigeants du secteur privé, des membres de la société civile, des groupes de femmes et des partenaires de développement dans le but de créer une coalition pour soutenir les réformes qui pourront apporter une croissance large et inclusive à Madagascar. Elle se rendra également dans certains quartiers de la capitale afin de constater de visu l’impact des programmes financés par la Banque mondiale en milieu urbain.

R.Edmond.

- Publicité -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici