- Publicité -
mardi 7 février 2023
DomicileEconomieCoupures d’électricité : Manifestations inquiétantes dans plusieurs quartiers de la capitale

Coupures d’électricité : Manifestations inquiétantes dans plusieurs quartiers de la capitale

Les usagers de la Jirama expriment leurs mécontentements en érigeant des barrages de pneus en feu, dans les rues de la Capitale.

Les manifestants menacent d’investir les rues de la ville d’Antananarivo, si aucune solution à impacts réels n’est apportée par le Gouvernement dans un bref délai. Pour l’heure, la Jirama affiche une forte baisse du niveau de la production d’électricité.

« L’électricité de la Jirama ne fonctionne qu’une à deux heures par jour, au mieux. Depuis le début de la coupe du monde de football, nous n’avons vu aucun match dans son intégralité à la télé. Vous vous rendez compte ? La Jirama ne peut même pas tenir le temps d’un match, sans couper le courant dans notre quartier », crie avec fureur, une foule d’habitants à Soavimasoandro, en barrant la route avec des briques, des pierres et des pneus en feu, samedi dernier. Ces manifestants affirment que leurs actions visent uniquement à alerter les dirigeants, car la situation est devenue inacceptable. « Nous allons bientôt barrer la route Tsarasaotra-Ivato, si les dirigeants font la sourde oreille. Et si cela n’est toujours pas suffisant, nous allons aller plus loin, car ce problème est supporté par tous les habitants d’Antananarivo et même par tout le peuple malgache dans tout Madagascar », ont-ils martelé. Seulement quelques dizaines de minutes après, cette foule renforcée par les riverains d’Ivandry et de Tsarasaotra ont dressé un barrage de feu sur la route principale Tsarasaotra-Ivato, devant les représentants des forces de l’ordre, qui n’ont pu que négocier une petite ouverture pour laisser les voitures passer. De l’autre côté de la ville, une manifestation de la même envergure a également été visible à Tanjombato, vers Andoharanofotsy. En effet, les mécontentements sont généralisés. La multiplication des manifestations devient inquiétante.

Facteurs multiples

Selon la Jirama, les causes de l’insuffisance de l’énergie produite sont multiples. Il faut croire que la société d’Etat traverse une mauvaise période. La semaine dernière, l’approvisionnement de la Jirama en carburant a baissé jusqu’à 65%, à cause du mauvais état des routes. « Auparavant, le voyage d’un camion citerne qui approvisionne la Jirama en carburant ne durait qu’entre 2 à 3 jours. Actuellement, cette durée est de 4 à 5 jours », ont indiqué les responsables de la société. Outre cette baisse de la quantité de carburant disponible, la Jirama subit également la baisse de débit d’eau, au niveau des centrales hydroélectriques. « Andekaleka ne produit qu’entre 46 MW à 68 MW d’électricité, au lieu de 89 MW. Mandraka ne produit que 14 MW au lieu de 24 MW. Sahanivotry ne fournit que 9 MW avec sa capacité de 18 MW et Farahantsana 13 MW, au lieu de 28 MW. Tout cela est causé par l’insuffisance d’eau », a communiqué la Jirama.

Solutions

Le 2 décembre dernier, une réunion s’est tenue entre l’équipe de la Jirama conduite par son PCA Solo Andriamanampisoa et les transporteurs de carburant. Les deux parties ont convenu que le volume de carburant livré à la Jirama doit augmenter pour satisfaire les besoins liés aux fêtes de fin d’année et à la retransmission de la coupe du monde de football. Ainsi, le nombre de camions en service va augmenter, pour permettre une livraison de 400 m3 de HFO par jour, pour le RIA (Réseau interconnecté d’Antananarivo), contre 300 m3/j auparavant. Pour les zones en dehors d’Antananarivo, la livraison devra atteindre 75 m3/j, selon la Jirama. Ces livraisons supplémentaires devront permettre à la société d’Etat d’accroître sa production d’électricité et de réduire les coupures. Certes, maintenant que le Conseil d’administration a pris les commandes de la Jirama, les usagers s’attendent déjà à des changements positifs, notamment en termes de qualité de service et de réduction des coupures.

Antsa R.

- Publicité -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

Objectif 2026

2 COMMENTAIRES

  1. Pitoyables excuses pour ces commerçants du vide menée par un gouvernement de clowns pathétiques, toujours au firmament des incompétences absolues. Jamais nous ne sommes tombés aussi bas. Jamais. Les fêtes s’annoncent… explosives.

  2. Bizarre que les transporteurs du gasoil aient des problèmes des routes tandis que la Star livre normalement ses boissons: comment ça ??
    Mistere !!

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici