- Publicité -
vendredi 27 janvier 2023
DomicileSportsRallye Bosch CT Motors : Sur un air de revanche à prendre !

Rallye Bosch CT Motors : Sur un air de revanche à prendre !

Le rallye de l’AMA dénommé Rallye Bosch CT Motors en raison de l’implication de ces deux sponsors, s’annonce très prometteur. Un chaud week-end (à l’anglaise !) puisque la bataille commence dès vendredi pour se poursuivre le samedi et rendre son verdict ce dimanche.

La dernière bataille pour la course au titre où on va assister à un duel à trois entre le grand favori, en l’occurrence Fred Rabekoto qui reste fidèle à sa Subaru Impreza de classe R4 donc forcément un ton au-dessus de ses principaux poursuivants. Fred a également gardé à ses côtés son copilote habituel Tahina. C’est dire que le fils du président de l’ASACM, Jeannot Rabekoto, entend finir la saison en beauté avec une victoire et un titre au bout. Plus facile à dire qu’à faire lorsqu’on sait que Mathieu Andrianjafy, certes, avec une Subaru moins puissante est juste derrière avec sa fougue habituelle lui valant le surnom de Zaza Maditra, sauf que ce dernier a pris de l’assurance avec l’âge et il est capable de bousculer la hiérarchie. Et en parlant de hiérarchie, on ne peut pas ignorer Tahina Razafinjoelina qui reste comme à son habitude en embuscade avec sa Subaru et un nouveau copilote du nom de Rojo. Mais la victoire dans ce Rallye Bosch CT Motors ne sera pas facile à déchiffrer avec les frères Rasoamaromaka qui ruminent une revanche après leur faux pas au Rallye TACS à Antsirabe. C’est certain que Faniry et Mahents sur la Peugeot 208 T16 vont tout donner après cette sortie de route à l’avant dernière étape. Une petite faute à éviter car sur le papier, il est le favori logique de ce dernier rallye de la saison. Mais tout comme son frère Mika qui se remet en selle avec la Peugeot 206 du regretté Faly « Roi Lion », les deux hommes ne visent plus le titre de champion après avoir fait l’impasse sur quelques rallyes. Dans cette bataille des géants, on ne peut ignorer les six SSV sur les 30 équipages de départ qui sont faits pour le tracé boueux. On notera juste la classe de Laza Randriamifidimanana et son Polaris Pro XP pratiquement d’usine. Il y a bien sûr les durs des durs, notamment l’Isuzi D Max de l’ami Freddy pour se mettre juste en arrière des ténors et dans une position qu’il affectionne puisqu’ il a tout le temps de voir cette bagarre en tête. Et tout compte fait, on s’attend à voir une belle prestation des jumeaux Rasoamaromaka qui viendront pour le plaisir même avec un petit air de revanche à prendre. Mais c’est tant mieux pour le spectacle sur 12 épreuves spéciales de 168,37 km pour un parcours total de 480, 56 km. On aura particulièrement à l’œil le tronçon long de 31,44 km reliant en aller et retour Ambororosy et Madera Talata. Et ce, dès la première étape de ce vendredi pour une première manche déjà décisive. Avis donc aux amateurs.

Clément RABARY

- Publicité -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici