- Publicité -
vendredi 27 janvier 2023
DomicileEconomieSécurisation foncière : Des impacts sur les exportations vers La Réunion

Sécurisation foncière : Des impacts sur les exportations vers La Réunion

La Réunion a la possibilité de sécuriser ses importations de produits de première nécessité, notamment pour le riz ou l’alimentation animale, grâce à la sécurisation foncière à Madagascar. C’est ce que publient les médias de l’île de La Réunion qui mettent en exergue la réussite du projet CASEF (Croissance agricole et sécurisation foncière). En effet, ce projet vise à attribuer 1,4 million de certificats fonciers d’ici 2023. Des documents de sécurisation foncière, qui favorisent les investissements des petits agriculteurs et qui facilitent leur accès aux financements. Pour Madagascar, cette sécurisation permettra de contribuer à atteindre l’objectif d’autosuffisance alimentaire, mais également de redevenir le grenier de l’océan Indien, selon le journaliste réunionnais Manuel Marchal. D’après lui, Madagascar apparaît comme le partenaire évident pour fournir à La Réunion tout ce qu’elle ne peut produire, notamment le riz qui est un aliment de base sur cette île. A noter que La Réunion importe du riz de Thaïlande, du lait et de la viande d’Europe, l’aliment pour le bétail d’Argentine, etc. Selon les Réunionnais, Madagascar pourrait très bien fournir ces produits, grâce à ses avantages comparatifs, en termes de terres cultivables. D’après eux, les investissements favorisés par le projet CASEF oriente la Grande-île vers cette voie. 

Antsa R.

- Publicité -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici