- Publicité -
mardi 31 janvier 2023
DomicileSociétéDoléances des normaliens : En tient-on enfin le bon bout ?

Doléances des normaliens : En tient-on enfin le bon bout ?

Le courroux des étudiants normaliens, exclus du recrutement de 2022, n’est pas encore complètement tombé. Toutefois, les étudiants grévistes n’ont pas réédité leur manifestation, hier, en attendant l’issue de la rencontre prévue avec des responsables du ministère de l’Education nationale (MEN). Parallèlement, l’Ecole Normale Supérieure (ENS) Ampefiloha est fermée depuis hier à la demande du président de l’Université d’Antananarivo via une lettre adressée au directeur de cet établissement.

Les explications émanant des responsables ministériels à propos du recrutement ne semblent pas être suffisamment convaincantes aux yeux des grévistes. Rappelons que ces derniers réclament le recrutement de ceux ayant déposé un dossier.

Les responsables ministériels de rappeler alors que des diplômés de l’ENS ont été recrutés cette année, sur la base des besoins pour 2023, et que, par ailleurs, le recrutement des 626 étudiants titulaires du MAPEN et du CAPEN, ainsi que de 200 titulaires du LAPEN (niveau licence), pour être affectés dans les lycées, est acquis. Force est, cependant, de constater que le cas de ces derniers n’est visiblement en conformité avec les textes en vigueur, attribuant aux seuls titulaires du CAPEN cette habilité à enseigner dans les lycées. Une réforme des textes s’avère ainsi nécessaire.

Tient-on alors le bon bout de la solution à cette tension qui secoue l’ENS ces derniers jours ? Rien n’est pour le moins sûr. Car les grévistes campent sur leur position : le recrutement de l’ensemble des diplômés ayant déposé un dossier. Les autorités ministérielles de souligner alors qu’une autre vague de recrutement est encore prévue pour l’année 2023. Cette déclaration suffira-t-elle à calmer les esprits ? L’affaire reste à suivre.

Hanitra R.

- Publicité -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici