- Publicité -
vendredi 27 janvier 2023
DomicileFaits-DiversEscroquerie en ligne : Un couple arrêté par la police après avoir...

Escroquerie en ligne : Un couple arrêté par la police après avoir extorqué plus de 26 millions ariary

Les présumés escrocs avant leur déferrement au parquet.

Hier, un couple a été présenté au parquet du Tribunal Anosy. Agés, respectivement de 22 et 23 ans, ces deux individus sont poursuivis pour avoir extorqué 26 400 000 ariary à travers une opération de change fictif dont la victime est une femme. Cette affaire remonte au 16 novembre quand cette dernière a lancé une publication sur le réseau social Facebook annonçant qu’elle cherchait quelqu’un capable de convertir de l’argent en ariary en dollar américain. Un homme a répondu à sa demande en disant qu’il disposait de 6 000 dollars US dans son compte BINANCE Walet. Comme la proposition de cet homme paraissait persuasive, les deux parties ont convenu que ladite somme en devise serait échangée à 26 400 000 ariary et serait envoyé via Mvola. Or, dès que la somme a été transférée, l’homme a éteint son téléphone portable, Il a également supprimé son compte Facebook. Se sentant victime d’une escroquerie, la femme a déposé une plainte auprès de la police. Saisie de l’affaire, la 3e section de la brigade criminelle à Anosy a ouvert une enquête afin de traquer le suspect. Ainsi, ce dernier a été appréhendé dans la commune d’Angarazy, district de Morombe, le 29 novembre dernier. Cela a été rendu possible grâce au traçage de la puce du téléphone utilisé par le suspect, dont le propriétaire n’était autre que son épouse. Soupçonnée d’être complice, cette dernière a également été arrêtée avec son mari. Le couple a été amené à Antananarivo pour la suite de l’enquête. Durant leur interrogatoire, les présumés escrocs ont avoué leur méfait. Ils ont affirmé avoir déjà dépensé une partie de la somme volée. La réquisition du téléphone de l’individu a révélé que la plaignante n’était pas la seule victime de cet homme. La police a constaté à travers les conversations téléphoniques qu’il a effectuées que beaucoup de gens étaient tombés dans ses pièges. Selon toujours les informations, le présumé escroc est un récidiviste. Arrêté par le service de la cybercriminalité, il avait déjà séjourné, en 2021, à la prison d’Antanimora pendant 6 mois pour le même délit.

T.M.

- Publicité -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici