- Publicité -
mardi 28 mars 2023
DomicileSociétéGare routière Maki : 170 véhicules par jour en partance, contre 250 par...

Gare routière Maki : 170 véhicules par jour en partance, contre 250 par jour à Noël

La gare routière Maki à Andohatapenaka est légèrement moins fréquentée par rapport à la période de Noël mais reste fortement animée.

Le grand rush d’avant Noël ne s’est pas rééditée cette semaine pour la fête de fin d’année : les voyageurs sont légèrement moins nombreux à fréquenter les gares routières, mais les transporteurs sont satisfaits de leur saison de fin d’année. 

A la gare routière Maki à Andohatapenaka, la semaine précédant Noël a enregistré 250 départs de taxis-brousse par jour. Cette semaine qui précède le nouvel An, ce nombre tombe à 170 véhicules par jour en partance vers les provinces et les régions. Une légère baisse, certes, mais le flux de voyageurs reste bénéfique pour les transporteurs. 

Face à l’augmentation du trafic, les consignes et les contrôles de sécurité sont renforcés à la gare Maki. Tous les véhicules sont soumis à un contrôle avant le départ, et les chauffeurs des taxis-brousse sont sensibilisés sur les dangers que représentent la vitesse, la prise d’alcool ou de stupéfiants. 

La même tendance de légère baisse du flux de voyageurs est observée quasiment chaque année durant la période des fêtes de fin d’année. Les départs avant Noël, plus en nombre, sont constitués en majeure partie de déplacements pour les « regroupements familiaux » où les familles se retrouvent pour passer les fêtes ; et de déplacements professionnels en vue de répondre aux besoins en hausse chez les marchands et autres fournisseurs de services en période de fête. 

Les flux de véhicules à la gare routière Maki à Andohatapenaka rejoignent en majeure partie l’axe Ouest, vers Mahajanga et l’axe Sud vers Fianarantsoa et Toliara. L’axe Sud-Est semble souffrir d’un manque de véhicules par rapport à la demande. Pour répondre à cette demande en hausse, les coopératives procèdent à des réaménagements et appellent en renfort les taxis-brousse desservant l’axe Sud-Ouest pour prendre en charge les voyageurs de l’axe Sud-Est. 

Après le nouvel An et après la reprise du travail et de l’école, le secteur du transport de voyageurs connaît un passage à vide. Les flux de voyageurs sont en chute libre. Le moment pour les transporteurs de procéder à des entretiens et révisions plus approfondies de leurs véhicules. En attendant des jours meilleurs, au-delà de la fin du mois de janvier. 

Hanitra R.

- Publicité -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici