- Publicité -
samedi 28 janvier 2023
DomicileEconomieEau et électricité : Longues coupures répétitives dans la Capitale

Eau et électricité : Longues coupures répétitives dans la Capitale

Cheneso a causé des dégâts sur les infrastructures de distribution d’électricité de la Jirama.

Un câble souterrain a brûlé à la sous station d’Ambodivona ! C’est la cause des longues coupures d’électricité survenues sur la zone industrielle à Ankorondrano et ses environs, depuis lundi dernier, selon les explications de la Jirama. En effet, les impacts économiques de l’incident sont énormes, car certaines firmes ont été obligées de suspendre leurs activités productives. « Nos techniciens ont procédé aux travaux de réparation dès la soirée du lundi 24 janvier, mais le mauvais temps n’a pas facilité les tâches. Comme il s’agit de câbles souterrains, il fallait pomper l’eau pour faire baisser son niveau, alors que les fortes pluies se poursuivaient. Ces travaux se sont poursuivis durant la journée du mardi 25. Dans l’après-midi, une coupure d’électricité au niveau d’autres quartiers était impérative, pour pouvoir remplacer le câble en question », ont expliqué les responsables auprès de la Jirama, durant les travaux à la sous station d’Ambodivoina. Pour les techniciens de la société d’Etat, la réalisation de ces travaux est un exploit, vu les conditions difficiles.

Zones touchées

A noter que si cet incident concernait au départ les quartiers d’Ankorondrano, Ivandry, Alarobia, et leurs environs, les travaux de réparation ont engendré la coupure de quatre autres départs. Il s’agit du départ n°5 approvisionnant Ankadifotsy, Mandialaza, jusqu’à Tsaralalàna et Petite Vitesse, du départ n°9 depuis Ambodivoina jusqu’à Mahavoky, Anjanahary, Soavimbahoaka et Nanisana, du départ n°11 approvisionnant les quartiers depuis Antanimena jusqu’à Vassacos et Andraharo ainsi que le départ n°25 qui concerne les quartiers depuis Avaradoha jusqu’à Tsarahonenana, en passant par Mangasoavina et Ampasampito.

Incidents multiples

Outre ce problème de câble à la sous station d’Ambodivoina, la Jirama a également évoqué des problèmes survenus sur les lignes 1 et 2, depuis la centrale d’Andekaleka. Selon les informations, la défaillance a été causée par les fortes pluies. Pour de nombreux quartiers de la Capitale, ce problème a également causé des coupures d’eau. D’après les responsables auprès de la Jirama, l’approvisionnement en eau potable dépend de l’électricité qui fait fonctionner les suppresseurs. En conclusion, si la Jirama a pu prévenir certains risques liés au passage de Cheneso, les fortes pluies ont fini par faire des dégâts.

Antsa R.

- Publicité -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici