- Publicité -
mardi 31 janvier 2023
DomicileSociétéIntempéries : Suspension des cours dans la DREN Analamanga

Intempéries : Suspension des cours dans la DREN Analamanga

Cet établissement à Maroantsetra se retrouve sous les eaux suite aux fortes précipitations.

Tous les élèves dans la direction régionale de l’éducation nationale à Analamanga cesseront les cours demain et vendredi en raison de la détérioration des conditions météorologiques. Le retour sur les bancs de l’école est prévu le lundi 30 janvier.

La suspension des cours est prolongée. Des averses orageuses sont encore attendues sur les Hautes terres jusqu’à demain, selon les prévisions météorologiques. De ce fait, le ministère de l’Education nationale (MEN) a décidé de suspendre les cours dans les huit Circonscriptions scolaires (CISCO) rattachées à la Direction régionale de l’éducation nationale (DREN) Analamanga. Il s’agit d’Antananarivo Renivohitra, Antananarivo Atsimondrano, Antananarivo Avaradrano, Ambohidratrimo, Andramasina, Anjozorobe, Ankazobe et Manjakandriana. Cette décision ne concerne pas uniquement les élèves du préscolaire et du primaire mais les collégiens et les lycéens en sont aussi concernés. Dans son communiqué, le MEN informe que la reprise des cours sera programmée pour le lundi 30 janvier. Le ministère a également appelé les responsables des établissements scolaires à se conformer à cette décision afin de protéger les élèves contre d’éventuels dangers. La majorité des écoles proposent des exercices à faire à la maison pour ce long week-end. Certains enseignants ont indiqué qu’un cours de remise à niveau s’impose après cette pause « forcée » d’une semaine.

151

C’est le nombre d’établissements scolaires touchés par Cheneso. Ces infrastructures sont localisées dans les DREN Alaotra Mangoro, Analamanga, Analanjirofo, Atsinanana, Betsiboka, Boeny, DIANA, SAVA, SOFIA, Vakinankaratra et Vatovavy. Selon le bilan émanant du Bureau national de la gestion des risques et des catastrophes (BNGRC), 45 établissements sont inondés, 54 salles sont complètement détruites, 113 salles sont partiellement endommagées et 29 sont totalement décoiffées. Le nombre des élèves affectés par les intempéries s’élève à 4 337. C’est dans les régions Analanjirofo et Boeny que l’on recense le plus grand nombre de dégâts pour les infrastructures scolaires.

Narindra Rakotobe

- Publicité -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici