- Publicité -
samedi 28 janvier 2023
DomicileCultureMusique électronique : Motion, un nouvel album dans les bacs

Musique électronique : Motion, un nouvel album dans les bacs

Encoder Experiment en pleine prestation live.

Encoder Experiment, de son vrai nom Nicolas Antsa Arimalala sort enfin son nouvel album Motion.

Ce nouvel album concept, il l’a concocté il y a bien longtemps, puisqu’il l’a commencé en 2020, peu après la sortie de son premier EP Lockdown Sound.

En mars 2020, alors que Madagascar entrait en confinement, ce compositeur et producteur de musique « synthwave » s’est enfermé seul dans son studio et a décidé de retranscrire en musique cette phase de sa vie. C’est de là qu’est né le projet Encoder Experiment, son nom d’artiste. Il sort son premier EP pour marquer le coup.

Selon la définition de Nicolas, « la synthwave est une musique planante mixant le « synthé », les sons nostalgiques de la culture des années 80 avec une atmosphère et une ambiance rétro-futuriste ».

Sa spécialité : conjuguer les sons cultes des synthétiseurs au groove de la musique électronique moderne.

Nicolas découvre le synthétiseur pendant son adolescence et apprend à en jouer en autodidacte. Il s’intéresse ensuite à la guitare basse au lycée et commence une carrière de musicien amateur dans différents groupes de rock locaux. Pour comprendre sa démarche artistique, il faut savoir que Encoder Experiment canalise son imagination et ses émotions. Il les convertit et les encode ensuite pour créer sa musique comme un développeur informatique.

Mais pour en revenir à l’album, si au départ il devait comporter 12 chansons en référence aux 12 heures d’une montre, « Motion » désignant le mouvement de la terre en une journée, le jeune compositeur a finalement sélectionné 11 chansons parmi toutes celles qu’il a écrites et jouées depuis 2020, qui s’accordent avec le thème, afin de réaliser un voyage et une expérience musicale unique. Tous les titres de l’album tournent d’ailleurs autour d’un thème spatial et galactique.

L’album présente une sonorité très proche de la synthwave avec une touche d’indie pop, un genre musical dérivé du punk et du post-punk apparu au Royaume-Uni dans les années 1980, mais en version très électronique. Il raconte la rencontre, le voyage, la liberté, les souvenirs d’autant plus que son auteur accorde une importance ultime à l’amour de la vie.

Nicolas a eu l’occasion de travailler avec deux jeunes talents dans cet album, notamment, un featuring avec Océane Steffy avec qui il a écrit Night Out With you et le deuxième avec Jenny Tajanyh qui chante Light Years avec lui.

Pour mieux apprécier le voyage, son auteur prévient que Motion se divise en deux parties. Et si la première est plutôt « claire », la deuxième partie est plus introspective. La chanson « Meridian » marquera bien cette séparation dans l’opus. L’album promet également des émotions contrastées. Tantôt sa synthwave finement travaillée inspire l’excitation des conquêtes spatiales, tantôt elle se savoure comme des vacances à la plage, autrement dit c’est un mélange de frisson et de douceur.

Pour le voir en live, on sait que Encoder Experiment se produira en concert à Ambatobe dans le cadre du Cla Event le 27 janvier prochain. Il sera également présent durant la prochaine édition d’Elektrocity qui se déroulera au Trade Tower Ivandry le 11 mars 2023.

Hanitra Andria

- Publicité -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici