- Publicité SW45 -
jeudi, juin 13, 2024
- Publicité -
AccueilVisionDilemme cornélien

Dilemme cornélien

Le président de la République Hery Rajaonarimampianina n’attendra plus très longtemps sur cette question de nomination  du Premier ministre. La patience a tout simplement des limites. Il s’est  quelque peu engagé  en répondant aux questions des journalistes. « Le Premier ministre sera nommé à mon retour. Je n’ai pas encore de nom mais j’ai le profil ». La même réponse a été plus ou moins rappelée aux journalistes locaux venus l’accueillir à l’aéroport  d’Ivato  hier dans la matinée.  Les tractations politiques pendant son absence au pays ont beaucoup évolué. La Plate-forme pour la majorité présidentielle (PMP)  a proposé plusieurs noms de Premiers ministrables mais celui du Dr Jules Etienne  domine le lot. Le Mapar, en revanche, est divisé. Beaucoup de députés épousent actuellement la proposition du PMP pour porter le Dr Jules Etienne à la primature. Ceux qui soutiennent Haja Resampa sont devenus minoritaires.

Dilemme cornélien

              A un moment donné, le Mapar a voulu aussi proposer Andry Rajoelina, mais l’idée semble avoir été entièrement abandonnée, sans doute parce que le président de la République et l’ancien président de la Transition se sont rencontrés et n’ont pas conclu dans ce sens. Mais les réponses évasives du président face à la presse suscitent le suspens entre deux pressentis  Premier ministre, le Dr Jules Etienne et l’actuel Premier ministre Omer Beriziky. L’un et l’autre sont crédités dans cette compétition par la classe politique. Le premier issu du Sud- Est passe pour un homme nouveau, le second originaire du Nord  est considéré comme un homme qui a l’expérience du métier.  Tous deux ont en commun d’avoir vécu longtemps en Europe. Omer Beriziky apparaît pour la première sur le devant de la scène politique  avec  la proposition de premier ministrable du président Zafy Albert à Andry Rajoelina après la signature de la feuille de route de sortie de crise en septembre 2011. Le Dr Jules Etienne en revanche, s’est toujours positionné en faveur d’une candidature à la présidentielle. Sa candidature n’ayant pas été validée par la Cour Electorale Spéciale, il s’est illustré avec le Dr Kolo Roger qui était dans le même cas que lui, dans la proposition de Hery Rajaonarimampianina comme candidat de remplacement.  Le Président se doit de choisir  entre ses deux personnalités. Lequel des  deux correspond le mieux au profil décrit. Le Président veut un Premier ministre qui épouse sans ambiguïté sa vision et son programme. Un dilemme cornélien. Mais le temps presse. Même si le président de la République n’aime pas la précipitation, c’est moins la population que le monde entier qui attend la formation de son gouvernement deux mois après son investiture. A moins que le  président sort  un « joker» plus intéressant, un troisième homme qui sortira le pays de la pauvreté   soutenu par la majorité des députés, qui créera la surprise, tout se joue pour le moment entre le Dr Jules Etienne et Omer Beriziky.

Zo Rakotoseheno

- Publicité -
- Publicité -
- Publicité -
Suivez nous
276,361FansJ'aime
4,243SuiveursSuivre
611AbonnésS'abonner
Articles qui pourraient vous intéresser