- Publicité SW45 -
lundi, juillet 15, 2024
AccueilVisionRestaurer la confiance

Restaurer la confiance

L’heure est aux passations entre les membres du gouvernement sortants et entrants. Les festivités de Pâques ont laissé aux nouveaux le temps de se préparer à la vitesse supérieure qu’ils doivent engager pour atteindre les objectifs fixés. Le Premier ministre Kolo Roger veut des résultats dans le court terme. C’est pourquoi il n’aurait pas accepté de prendre comme ministres ceux qui lui ont proposé un programme à long terme. Pour lui, les membres du gouvernement doivent démontrer dans les plus brefs délais ce qu’ils sont capables de réaliser.

Restaurer la confiance

             Le public attend de voir avec impatience les atouts de ce gouvernement qui, il faut dire, partage les avis dans l’opinion.  Les plus sceptiques ne le ménagent guère de leurs critiques en évoquant la continuité et non pas le changement, étant donné que la plupart des ministres ont à leurs yeux servi durant la période de transition à diverses fonctions publiques et politiques. Les plus optimistes, en revanche, estiment que ce gouvernement possède de réelles capacités pour sortir le pays de la crise profonde qu’il vit. Le peuple malgache a terriblement souffert et il veut voir ses conditions de vie s’améliorer pour croire en l’avenir. Pour atteindre ce but, l’un des premiers grands défis que le gouvernement se doit de relever est la lutte contre l’insécurité. Il ne se passe pas de jours sans crime et sans casse avec des armes de guerre. La population urbaine et rurale vit dans l’angoisse. Vient ensuite la lutte contre la corruption. Celle-ci est l’un des obstacles majeurs du développement. C’est à cause d’elle que la crédibilité de la justice s’est affaiblie auprès des justiciables. C’est encore à cause d’elle que les investisseurs internationaux rechignent à investir sans crainte à Madagascar. La restauration de la confiance est nécessaire. Elle doit aussi passer par une lutte sans merci contre les détournements de biens et de deniers publics. Bref, c’est la mise en place de l’Etat de droit, condition d’un développement durable dans la confiance que la population attend de ce premier gouvernement de la quatrième République. Bien que la composition du gouvernement soit très politique, l’espoir est de voir les ministres qui le composent capables de viser ensemble la réconciliation nationale pour créer un « Madagascar de l’excellence » souhaité par le président de la République. Tous les défis à venir reposent sur l’efficacité du Premier ministre Kolo Roger et son gouvernement. Jusqu’à présent, la seule référence sur les défis à relever et les résultats à attendre est le discours d’investiture du Président de la République. Pour éteindre les doutes, le public espère que la politique générale de l’Etat que le Premier ministre présentera bientôt à l’Assemblée nationale répondra à toutes ces attentes.

Zo Rakotoseheno

- Publicité Google Ads -
Suivez nous
387,795FansJ'aime
7,021SuiveursSuivre
1,030AbonnésS'abonner
Articles qui pourraient vous intéresser