- Publicité SW45 -
dimanche, février 25, 2024
- Publicité SW73-
AccueilSociétéTuléar : Et le délestage continue

Tuléar : Et le délestage continue

 Malgré le délestage sans arrêt à Tuléar, les autorités locales lancent quand même un appel au calme.
Malgré le délestage sans arrêt à Tuléar, les autorités locales lancent quand même un appel au calme.

4 heures de coupure de courant par jour. La situation quand au délestage qui a un peu trop duré inquiète vraiment la population locale.    

Malgré les efforts des responsables hiérarchiques de la ville de Tuléar, le délestage continue toujours. « Le courant est coupé à 18 h et n’est revenu que vers 22 h, tous les jours », confie une source locale. Donc, encore 4 heures de coupure de courant par jour pour la ville. En effet, selon les explications, ce délestage aurait déjà commencé depuis le mois de décembre de l’année dernière, à cause d’une défaillance des moteurs qui fournissent le courant, et il continue malheureusement jusqu’à maintenant. C’est grave. Un peu plus auparavant, le délestage commençait à 9h du matin jusqu’à la même heure de la nuit, aux grands malheurs des populations locales, surtout les opérateurs qui ont affiché des pertes à 100 %. La semaine dernière, la population locale a affirmé : « Il n’y a aucun professionnalisme. Au moindre retard de paiement des factures, ils nous coupent rapidement et sans pitié le courant. Or, quand c’est eux qui font des magouilles, ils font comme si de rien n’était. La Jirama devrait au moins nous prévenir et ainsi, nous dire la vérité sur ce qui se passe réellement avec l’électricité car nous n’en pouvons plus. C’est inacceptable ». Ainsi, avec une population en colère, un risque d’affrontement a été évité de peu. Et d’autres disent : « Pauvre de nous les Malgaches car puisqu’ils savent que nous sommes vulnérables, ils font ce qu’ils veulent avec nous. »

Le mois prochain. Selon d’autres sources locales, la coupure trop fréquente de l’électricité à Tuléar a causé beaucoup d’impacts négatifs, surtout en matière d’insécurité. «Les attaques à mains armées se sont fortement multipliées avec les délestages incessants. Presque tous les jours, il y a des cambriolages», confie une mère de famille tuléaroise. Par ailleurs, d’autres confient que certains des membres du personnel de la Jirama locale connaissent le fonds du problème et savent comment faire pour que le problème soit résolu une bonne fois pour toutes, mais n’osent pas se manifester par peur d’être immédiatement licenciés. Face à toutes ces réclamations, le ministère de tutelle a affirmé à toute la population de Tuléar que le but est de trouver au plus vite une solution pour que toute la population n’ait plus à vivre dans le noir. Et pour sa part, la Jirama locale a promis que la situation va très bientôt s’arranger car un puissant générateur de 20 Méga-Kilowatts est en route vers Tuléar. Un gain en puissance face au besoin en énergie de la ville évalué à 7 Méga-Kilowatts. « Et celui-ci sera fonctionnel dès le mois prochain », a-t-on indiqué. C’est-à-dire vers le début du mois de mai. Une promesse à tenir.

Arnaud R.

- Publicité Google -
Suivez nous
276,361FansJ'aime
4,243SuiveursSuivre
611AbonnésS'abonner
Articles qui pourraient vous intéresser