- Publicité -
AccueilSociétéAmélioration des résultats scolaires : Des cours de remédiation ludiques dans les...

Amélioration des résultats scolaires : Des cours de remédiation ludiques dans les EPP

Soutenir la motivation des élèves à travers des activités ludiques.

Des heures supplémentaires destinées à l’apprentissage de la lecture de la langue malgache mais aussi des mathématiques sont organisées dans les écoles primaires publiques. L’objectif étant de rehausser le niveau des élèves.

Positif. C’est le bilan dressé par la JICA (Agence japonaise de coopération internationale) dans le cadre du projet TAFITA (TAn-tsoroka ho an’ny fitantanana ny sekoly) ou projet d’appui à la gestion participative et décentralisée. L’objectif étant d’offrir une éducation de qualité sur la base de la gestion participative et décentralisée de l’école. Les cours de remédiation avec la méthode TARL (teaching at the right level) et la cantine scolaire sont les points forts de ce projet. Elle consiste à développer la méthode participative et ludique de l’apprentissage en lecture et calcul. L’École primaire publique (EPP) Belanitra figure parmi les écoles bénéficiaires du projet « Tafita ». « Grâce au jeu, les enfants développent leur pensée logique et leurs compétences en résolution de problèmes. Les activités ludiques améliorent les habiletés motrices et sociales, la créativité et le développement des fonctions cognitives », selon Olimalala Rakotobe, enseignante dans cette EPP. Les représentants des différentes organisations internationales, telles que Pratham/TaRL Africa et ADEA (Association for the developpement of education in Africa), ont effectué une visite dans cette école, hier. C’est un événement parallèle à la huitième conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD 8) qui se tient ce jour.

Résultats. La méthode TaRL a été vulgarisée auprès de 1 million 100 000 élèves de T2-T5 de 11 000 EPP relevant de 11 régions du pays depuis 2018. Un résultat positif a été enregistré depuis sa mise en œuvre car en moyenne, une amélioration de 28% des élèves qui maîtrisent la lecture du malgache et 26% pour le calcul ont été constatés. Ce projet n’a pas seulement permis aux élèves d’améliorer les résultats scolaires mais aussi de prévenir l’abandon scolaire par le biais de la cantine scolaire. « Les repas scolaires permettent de retenir les enfants à l’école. Le taux d’absentéisme a largement diminué dans notre école. L’approvisionnement de la cantine est assuré par les parents d’élèves », selon à son tour la directrice de l’EPP Belanitra, Ravaka Rakotobe.

Narindra Rakotobe

- Publicité -
- Publicité -
Suivez nous
355,680FansAimer
2,515AbonnésSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici