- Publicité SW45 -
jeudi, février 22, 2024
- Publicité SW73-
AccueilEconomieMahajanga –Nosy-Be : Réouverture d’une liaison aérienne directe

Mahajanga –Nosy-Be : Réouverture d’une liaison aérienne directe

Des passagers débarquant à Nosy Be.

La compagnie aérienne nationale Madagascar Airlines et l’Office Régional du Tourisme de Boeny ont travaillé en partenariat en vue de reprendre la liaison aérienne directe entre Mahajanga et Nosy-Be. 

Le premier vol a eu lieu hier vers 16h50 au départ de l’aéroport de Mahajanga à destination de Nosy-Be. « Il s’agit d’une réouverture de la liaison aérienne entre les deux villes puisque la compagnie Madagascar Airlines avait déjà opéré des vols directs avant la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19 dans le pays. Cela fait suite à une demande effectuée par l’Office Régional du Tourisme de Boeny (ORTB) depuis un certain temps auprès de la compagnie », a fait savoir le directeur exécutif de cet Office Régional du Tourisme, Andriatahiana Mahafahana. « Pour l’heure, Madagascar Airlines a programmé un vol hebdomadaire, tous les dimanches, pour assurer la desserte entre les deux villes touristiques du pays, et ce, jusqu’à la fin du mois de mars de cette année. Ce qui permettra d’augmenter le nombre de touristes internationaux choisissant la destination Boeny étant donné que de nombreuses compagnies aériennes opèrent des vols directs sur Nosy-Be. Nous prévoyons ainsi de relier les deux destinations afin que ces touristes puissent prolonger leurs séjours à Madagascar », a-t-il poursuivi. 

Épidémie de choléra

Force est de reconnaître que la forte dégradation de la Route Nationale No 4 (RN4) reliant Antananarivo et Mahajanga et de la Route Nationale No 6 (RN6) constitue une des contraintes ne permettant pas d’attirer plus de voyageurs à visiter la destination régionale. « Raison pour laquelle, il serait préférable de développer cette liaison aérienne afin de faciliter l’accessibilité de la région Boeny. A part cela, nous enregistrons actuellement deux vols internationaux qui desservent Mahajanga par le biais de Mayotte. C’est la compagnie aérienne Ewa Air qui assure entre autres la desserte entre les deux destinations, et ce, avec une fréquence de quatre à six vols par semaine. La compagnie Air Corsair effectue également des vols au départ de Paris en faisant escale à Mayotte pour arriver à destination de Mahajanga. Mais compte tenu de la présence de l’épidémie de choléra aux Comores qui a été déclarée officiellement par les autorités locales, la liaison aérienne et maritime entre Mayotte et Mahajanga est pour l’heure suspendue pour une durée de 15 jours. Ce qui évitera une éventuelle propagation de cette maladie dans la cité des Fleurs », a évoqué le directeur Exécutif de l’ORTB. 

Nombreux circuits touristiques

Et lui de préciser que ce sont les Mahorais et les Métropolitains qui viennent à Mahajanga. « Des touristes anglophones et francophones choisissent également la destination Boeny grâce au développement du tourisme de croisière. Nous avons enregistré neuf bateaux de croisière depuis l’ouverture de la saison. On peut ainsi dire que la relance du secteur du tourisme est bel et bien effective depuis l’année dernière dans notre région. Avec la réouverture de cette liaison directe entre Mahajanga et Nosy-Be, on espère encore une hausse du nombre d’arrivées touristiques dans la cité des Fleurs », a-t-il enchaîné. Mais qu’est-ce qui attire les touristes dans cette destination régionale. « Ce sont notamment les vacanciers qui y séjournent. Viennent ensuite les Mahorais et les autres touristes anglophones et francophones. De nombreux circuits touristiques leur sont proposés. On peut citer, entre autres, la visite de la grotte à Anjohibe, qui en est la plus grande à Madagascar et se trouve en 2e position au niveau de l’Afrique. Le cirque rouge, le lac sacré, le phare de Katsepy, les parcs nationaux tels qu’Ankarafantsika et Baie de Baly permettant d’observer des flamants roses ainsi que la station balnéaire d’Antsanitia constituent également des produits phares permettant d’attirer les touristes », a conclu le directeur exécutif de l’ORTB. 

Navalona R.   

- Publicité Google -
Suivez nous
276,361FansJ'aime
4,243SuiveursSuivre
611AbonnésS'abonner
Articles qui pourraient vous intéresser

2 Commentaires

  1. Est-ce qu’il y a une « strategie commerciale » derriere, ou est ce que c’est qu’un souffre pain, cause de l’annulation des vols vers les Comores ? Nul ne le saura: donc, aucune stratégie, que du bric-en-broc.
    Désolé, Air Madagascar, ehem, je voulais dire: Madagasikara Airways.
    Je ne connais plus le nom de la cie.aérién nationale, ils se cassent trop vite pour le mémoriser. Désolé.

  2. Bonjour,

    Ces deux villes ont une potentialité dans tout le sens. Ce sera une perte collossale pour la compagnie d’arreter cette liaison.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici